NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

31 octobre 2007

WALLABY MOULIN DE POYALLER LANDES (parc animalier)

Le Wallaby de Bennett ou wallaby à cou rouge ou wallaby des buissons
(Macropus rufogriseus; en anglais: the red-necked wallaby) est un
macropodidé de moyenne taille , commun dans dans la partie tempérée
et fertile de l'Est de l'Australie. C'est l'un des plus grands des wallabies
et on le confond quelquefois avec un kangourou.

Il pèse entre 15 et 20 kg et peut atteindre 90 cm de haut. Il se caractérise
par le noir de son nez et de l'extrémité de ses pattes, la bande blanche de
sa lèvre inférieure, sa robe grisonnante avec des reflets rouges sur les épaules.

Origine : Australie.

Alimentation : il digère la cellulose comme les ruminants (foin tendre, légumes,
carottes, feuillages divers).

Gestation : un mois et une semaine environ, le petit continue à se développer
dans la poche marsupiale.

Divers : la mère procède à un nettoyage de la poche marsupiale avant la mise
bas, l'embryon, encore aveugle et sourd, détruit son enveloppe, sort, grimpe
par reptation sur le ventre le long d'une piste tracée par la mère. Sitôt dans
la poche il attrape une mamelle et commence à s'allaiter. Il reste environ 5
mois à l'abri dans cette poche.

Photo_106


Photo_104


Photo_105x

Posté par francoisepaul à 04:54 - Animaux sauvages - Commentaires [62] - Permalien [#]

30 octobre 2007

SPATULES MARAIS ORX LANDES (Réserve naturelle)

Ordre : Ciconiiformes
Famille : Threskiornithidés

Héron blanc, de taille moyenne (85 cm), caractérisé par un long bec, large
et plat, en forme de spatule, noir avec l'extrémité jaune. La spatule blanche,
en parade nuptiale, arbore son beau plumage immaculé rehaussé de sa livrée
nuptiale, un collier de peau nue couleur safran sous du bec, le jabot orangé
et la huppe blanche finement méchée de jaune.
Détail du bec : contrairement à ce que l'on pourrait penser en voyant la
spatule blanche promener son bec latéralement dans l'eau, elle ne filtre
ni l'eau ni la vase, car le bec ne possède pas les lamelles qui lui permettraient
de le faire. Son bec, avec son extrémité large et sensible, lui permet de
détecter la proie avant de la capturer.
Les juvéniles ont le bec plus pâle que les Spatule blanche adultes et le bout
des primaires est noir.

Habite les zones humides côtières, avec étendues d'eau libre peu profonde.
Niche en colonies, sur les arbres généralement, mais aussi dans la végétation
palustre.

Photo_341


Photo_380

Photo_342


Photo_351


Photo_353

Posté par francoisepaul à 04:25 - Oiseaux - Commentaires [73] - Permalien [#]

29 octobre 2007

LEZARD VERT DANS LE MARAIS D'ORX (Réserve naturelle) taille réelle.......

Photo_186


Photo_187


Photo_190


Photo_190x

Posté par francoisepaul à 04:31 - Reptiles - Commentaires [87] - Permalien [#]

28 octobre 2007

GORGES DE KAKOUETTA

Un peu d'air pur, avec cette magnifique balade.... dans les Pyrénées Atlantiques

Photo_279

Photo_280

Photo_282

Photo_283

Photo_285

Photo_289

Photo_290

Photo_291

Photo_292

Posté par francoisepaul à 04:17 - PAYS BASQUE - Commentaires [78] - Permalien [#]

27 octobre 2007

RAGONDINS HEUREUX........

Ces ragondins vivent tranquillement dans la réserve naturelle d'ORX

(Le Marais d'Orx est un domaine de près de 1000 ha. Logée au pied des
Pyrénées, juste en retrait de l'océan Atlantique, cette vaste propriété
du Conservatoire du Littoral est la dernière grande zone humide protégée
de la côte Aquitaine.

Cette situation géographique privilégiée, sur l'axe principal ouest-européen
des migrations, fait de cette Réserve Naturelle une étape migratoire prisée
par de nombreux oiseaux nichant en Europe du Nord).

Photo_047


DSC08062


Photo_048


Photo_337


Photo_339

Posté par francoisepaul à 05:08 - Animaux sauvages - Commentaires [72] - Permalien [#]

26 octobre 2007

OUI J'AI OSE (je n'étais pas très rassurée)......

Il était gentil, c'était un petit veau.....

Photo_245


Photo_244


Photo_248


Photo_249


Photo_261

Posté par francoisepaul à 04:17 - Animaux domestiques - Commentaires [82] - Permalien [#]

25 octobre 2007

LE BRAME DU CERF MOULIN DU POYALLER ( LANDES)......

Le Cerf est le plus grand mammifère de France et le deuxième  d’Europe après
l'Elan). Il possède un pelage ras, brun roussâtre en été, gris-brun en hiver
(identique à celui du chevreuil). seuls les faons sont tachetés. Sur les fesses,
on peut voir une tache jaunâtre remontant au-dessus de sa courte queue beige.
Le Cerf commence son pelage hivernal dès septembre et le finit généralement
en décembre. Les mâles ont une crinière en automne et en hiver. Le pelage
estival est acquis à partir de mai et définitif en juillet-août. Ce sont d'abord
les sujets âgés qui perdent le pelage d'hiver puis ceux en bonne santé.
La mue commence par la tête, les pattes et l’avant du corps. Chez les jeunes,
il existe 2 mues : 2 mois après la naissance les faons perdent leurs taches.
Ensuite, ils adoptent une livrée hivernale en automne.

LE BRAME COMMENCE DEBUT OCTOBRE, JUSQU'AU 15 ENVIRON ET J'AI EU PLAISIR
A FAIRE CES DEUX VIDEOS ; LA 1ERE LE MALE POURSUIT SES DEUX FEMELLES ET
SUR LA 2EME,  N'AYANT PAS EU SATISFACTION, CELLES N'ETANT PAS PRETES,
MONSIEUR SE ROULE DE COLERE DANS LA BOUE

 


 

Posté par francoisepaul à 04:44 - Animaux sauvages - Commentaires [88] - Permalien [#]

24 octobre 2007

DROSERAS TOURBIERES DES LANDES.....

Les droséras ou rossolis sont de petites plantes carnivores de la famille des
Droséracées, appartenant au genre Drosera.

Il existe 80 à 110 espèces de Drosera localisées principalement dans l'hémisphère
Sud. On trouve la moitié de ces espèces dans le sud-ouest de l'Australie.

Il existe en Europe trois espèces de Drosera. Toutes présentent une rosette
de feuilles colorées. Souvent ces espèces sont peu visibles sur fond d'éricacées
sombres ou de sphaignes rougeâtres. La plus cosmopolite est Drosera rotundifolia,
qui a les feuilles appliquées contre le sol, dont le limbe est arrondi. Les deux
autres espèces ont les feuilles allongées et plus ou moins dressées. Toutes
les espèces vivent sur des sols humides, pauvres et acides, généralement dans
des marais, landes humides ou tourbières acides de l’hémisphère Nord, souvent
en colonie de nombreux individus, faiblement enracinées au milieu des sphaignes.

En France elles sont protégées (source wikipédia)

Photo_068


Copie_de_Photo_067



Photo_070



Photo_074


Photo_072

Posté par francoisepaul à 04:52 - Plantes sauvages - Commentaires [83] - Permalien [#]

23 octobre 2007

CHATAIGNIERS DES LANDES......

Le châtaignier est un arbre majestueux (25-35 m) à longues branches et grandes
feuilles caduques dentées (qui peuvent aller jusqu'à 25 cm de longueur sur 4 à
8 cm de large). Lorsqu'il est en nombre, il forme une châtaigneraie.

Le châtaignier fleurit de juin à juillet, les fleurs mâles répandent alors une
forte odeur de sperme. On ramasse ses châtaignes à partir du mois d'octobre.
La plante est monoïque : on trouve sur le même arbre des fleurs unisexuées,
disposées en chatons dressés à la floraison, les mâles à la base des rameaux
et femelles plus au sommet.

La bogue, involucre vert épineux, enveloppe les fruits. Elle correspond à une
transformation des bractées. À l'intérieur de la bogue se trouvent les
châtaignes, au nombre de 1 à 3, qui sont, au sens botanique, des fruits secs
de type akènes. Chacun de ces fruits est formé d'une coque mince et coriace
contenant une graine. La coque est un péricarpe possédant les trois couches
classiques de la paroi d'un fruit : épicarpe, mésocarpe et endocarpe. La graine
est enveloppée dans un tégument, une pellicule rougeâtre, astringente,
qui pénètre dans les replis de l'amande, et qu'il faut retirer avant de consommer
la châtaigne. Les variétés de châtaignes, dont le tégument de la graine ne
cloisonne pas l'amande, sont appelées marrons.

Sa longévité est très grande (500-1500 ans)

Copie_de_Photo_014


Copie_de_Photo_013


Copie_de_Photo_015


Copie_de_Photo_009


Copie_de_Photo_010


Photo_318


Copie_de_Photo_011

Posté par francoisepaul à 04:22 - Arbres - Commentaires [82] - Permalien [#]

22 octobre 2007

PIMENTS D'ESPELETTE (PAYS BASQUE)

A PARTIR D'AUJOURD'HUI PHOTOS DES LANDES ET PAYS BASQUE........

Le piment d'Espelette (ou Ezpeletako biperra en basque) est un piment cultivé
au Pays basque dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Il tire son nom
de la commune d'Espelette. Plante originaire d'Amérique du Sud, elle a été
introduite au Pays basque au XVIe ou XVIIe siècle. Il est d'abord utilisé en
médecine puis très vite comme condiment et conservateur des viandes et
du jambon. En 1650 on commence à planter des piments à Espelette.
Des graines sont sélectionnées et la variété Gorria nait. Aujourd'hui ils sont
connus sous l'appelation "piment d'Espelette".

« Les maisons émergeaient ça et là des arbres. Et partout sur leurs balcons de
bois, séchaient les citronilles jaune d'or, les gerbes de haricots roses ; partout
sur leurs murs s'étageaient comme de beaux chapelets de corail, des guirlandes
de piments rouges ! Toutes ces choses du vieux sol nourricier, amassées ainsi,
suivant l'usage millénaire, en prévision des mois assombris où la chaleur s'en va.
Pierre Loti, Ramuntcho, 1897. »

On voit ainsi dans de nombreux cafés et restaurants des grappes de piments
en train de sécher au plafond, occupant parfois tout l'espace disponible.
À partir du mois de septembre, le village d'Espelette devient pittoresque avec
des guirlandes de piments sur les façades et balcons des maisons.

La fête du piment se déroule à Espelette chaque année le dernier week-end
d'octobre. Elle rassemble 20 000 personnes, à comparer aux 1 800 habitants
de la commune.

source wikipédia

Photo_237


Photo_256


Photo_267


Photo_257



Photo_239


Photo_239x

Posté par francoisepaul à 04:39 - PAYS BASQUE - Commentaires [89] - Permalien [#]