NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

09 avril 2009

CHAPELLE A ARCS SUR ARGENS.......

La chapelle Sainte-Roseline est un édifice religieux construit au XIe siècle. Elle se trouve sur la commune des Arcs-sur-Argens, dans le quartier du Parage. Elle jouxte un cloître. Elle a été classée monument historique en 1980.

Entre autres trésors, elle contient la momie de Sainte Roseline.

À l'intérieur de la chapelle, on peut admirer un retable de 1541 montrant une Nativité attribuable à l'école de Nice des frères Bréa, probablement à François Bréa et un maître-autel baroque entouré d'un retable sculpté.

DSC00747

DSC00748





RETABLE DEMAIN.......

Posté par francoisepaul à 03:49 - Le Var églises - Commentaires [70] - Permalien [#]

07 avril 2009

LORGUES INTERIEUR COLLEGIALE.......

DSC00822

DSC00824

DSC00823

Posté par francoisepaul à 03:54 - Le Var églises - Commentaires [62] - Permalien [#]

06 avril 2009

COLLEGIALE SAINT MARTIN LORGUES.........

Tout de suite l'on est surpris par l'imposante dimension de la façade qui peut s'inscrire dans un carré de 30 m de côté. Et surtout par le classicisme des formes; le tracé des lignes droites, la symétrie parfaite, l'ordre colossal qui d'un seul jet relie le parvis au puissant fronton triangulaire, toute cette masse fait effet par sa géométrie. Cependant cette rigueur presque militaire est atténuée par le bossage et le décor des trois portes, par l'oculus octogonal, et la petite note de fantaisie vient des deux sphères de pierre couronnant les pilastres d'où partent les consoles. Cet ensemble homogène bien proportionné, au décor discret, relève du style classique issu des principes de la Renaissance, mais peu fantaisiste ni tourmenté.
Au-dessus du grand portail, on remarque une statue de la Vierge Marie gardienne - ou Notre-Dame du Belvédère - érigée en 1864. Lorgues free......

DSC00821

DSC00820







INTERIEUR DEMAIN......

Posté par francoisepaul à 03:32 - Le Var églises - Commentaires [74] - Permalien [#]

26 mars 2009

CHAPELLE SAINT MARTIN DE TARADEAU -(SUITE)......

DSC00788

DSC00791

CLOCHE ELECTRIQUE (ON VOIT LE MECANISME).......

DSC00792b

DSC00793

Posté par francoisepaul à 03:38 - Le Var églises - Commentaires [76] - Permalien [#]

25 mars 2009

CHAPELLE SAINT MARTIN TARADEAU - VAR

La chapelle St Martin : chapelle romane édifiée au XIIe siècle.
Église paroissiale jusqu'en 1840, elle fut restaurée en 1993. Simple et trapue, sa sobriété est caractéristique de l'art roman provençal.

DSC00790


DSC00797


DSC00796

DEMAIN UNE AUTRE PARTIE DE LA CHAPELLE.....

Posté par francoisepaul à 04:09 - Le Var églises - Commentaires [73] - Permalien [#]

16 mars 2009

PUGET VILLE EGLISE........

L' église de Puget Ville,  Sainte Sidonie, est dédiée à l’Immaculée Conception. Commencée en 1857 et achevée l’année suivante, Mgr Jordany, évêque de Fréjus, la consacra le 24 novembre 1859.

Histoire « Liberté, Égalité, Fraternité » est une devise issue de la Révolution française. Le premier à en faire usage dans un cadre officiel est Maximilien de Robespierre, dans son Discours sur l'organisation des gardes nationales, le 5 décembre 1790 à l'Assemblée Nationale[3]. Les termes sont repris par le Club des Cordeliers le 29 mai 1791[4], puis par Jean-Nicolas Pache (maire de la commune de Paris, il fait peindre sur les murs, le 21 juin 1793, la formule : « Liberté, Égalité, Fraternité, ou la mort »). La devise est progressivement abandonnée avec la fin de la révolution.


DSC00737

DSC00737b

DSC00738

DSC00739

Posté par francoisepaul à 03:40 - Le Var églises - Commentaires [80] - Permalien [#]

10 mars 2009

EGLISE ROMANE SAINTE ANNE D'OLLIERES VAR

DSC00714

DSC00713





Posté par francoisepaul à 03:26 - Le Var églises - Commentaires [71] - Permalien [#]

04 mars 2009

EGLISE SAINT PIERRE DE GIENS - VAR...... (UN PEU PENCHEE.....)

C’est un édifice en forme de croix comprenant qu’une seule nef coupée par deux chapelles à hauteur du sanctuaire. Depuis 1965, à la suite d’un agrandissement, le chœur se trouve au milieu de l’église. Le maître-autel est décoré d’un bas relief en couleur représentant la Cène. La façade se tourne vers la place. Elle porte en sa partie médiane un clocher dont la tour est surmontée d’une flèche et dont la base s’ouvre d’un portail que surmonte une archivolte ; dans son tympan a été placé un cadran d’horloge. Au-dessous du fronton, une niche abrite une statue de saint Pierre, patron des pêcheurs.



DSC00667

DSC00668

JEANNE D'ARC....


 

Posté par francoisepaul à 04:05 - Le Var églises - Commentaires [88] - Permalien [#]

28 février 2009

CHAPELLE ROMANE TEMPLIERE DE BRAS (VAR)......FERMEE AUSSI.....

C'est un bon exemple de chapelle romane rurale de Provence, remarquable surtout par l'appareil soigné de ses murs. Elle est orientée et se termine par une petite abside en cul-de four faisant saillie sur la paroi Est, surmontée par un clocheton à deux baies. On notera les croix templières gravé dans les pierres de chaque coté de l'abside et au dessus de la porte.
La porte, aux beaux claveaux ornés de dents de scie, est percée dans la façade Nord, disposition peu fréquente, mais qui s'explique ici par la présence vis à vis d'elle des bâtiments de la commanderie.
L'intérieur se compose de deux travées délimitées par des arcs doubleaux. Il est éclairé par une petite ouverture ébrasée pratiquée dans le mur de l'abside, et un oculus dans la paroi Sud. Lors du solstice d’été, le 21 Juin, à 8 heures du soir, les rayons solaires qui passent par cette ouverture, éclairent l’hôtel de pierre. D'autres ouvertures faîtes au XVIIIème Siècle, ont été grossièrement obstruées.

La chapelle n'existait pas encore en 1220, les templiers disposaient alors d'un oratoire incorporé dans les bâtiments principaux. Elle est mentionnée en 1225, sa construction s'inscrit donc entre ces deux dates . Son érection avait été retardée par l'opposition du prieur de la paroisse, dont l'ouverture d’un nouveau lieu de culte risquait d'amoindrir les revenus.
Après une intervention auprès de l'Archevêque d'Aix dont dépendait alors la paroisse, un arbitrage fut confié à l'évêque de Fréjus. Sa sentence, rendue en 1220, stipulait que les offrandes faites à l'oratoire et a la future chapelle seraient partagées entre le commandeur et le prieur, que l'oratoire et la chapelle ne comporteraient qu'un seul autel et ne disposeraient que de deux cloches, qui devraient sonner les offices après celles de la paroisse; qu’il n’y serait célébré aucune cérémonie publique telle que mariage, relevailles, procession des rameaux ou baisement de croix; et qu'enfin nul paroissien de Bras ne pourrait s'y faire ensevelir, sauf demande expresse formulée hors de toute contrainte, le tiers des legs consentis éventuellement au temple revenant en ce cas au prieur. (http://www.templiers.org/bras.php)

DSC00572

DSC00568

DSC00567








Posté par francoisepaul à 04:18 - Le Var églises - Commentaires [68] - Permalien [#]

24 février 2009

CHAPELLE NOTRE DAME D'ESPERANCE BRAS VAR

35953883

35953897

DSC00560






Posté par francoisepaul à 04:12 - Le Var églises - Commentaires [76] - Permalien [#]