NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

24 septembre 2008

GLACIERE PIVAUT DE MAZAUGUES......

    

Glacière - MAZAUGUES

Dès le XVIIème siècle, la rigueur du climat de la Sainte Baume permet aux habitantsde développer la culture de la glace afin d’approvisionner les villes voisines.
La glace naturelle était stockée dans des glacières, sortes de puits de pierreaux 2/3 enfouis, puis livrée durant la saison chaude, dans les villes de Toulon,Aix-en-Provence et Marseille.

L’eau des sources et des ruisseaux était captée, canalisée et mise à gelersur des terrasses ou bassins bordés de murets. Elle était ensuite stockéedans des glacières, vastes puits de 10 à 20 m de profondeur creusés dans le roc,dépassant du sol sur un quart de leur hauteur et recouverts d’un toit de tuilesposées sur une couche de terre. En été, les blocs étaient débités et transportéspar charroi nocturne.

Les glacières de la Sainte-Baume orientale ont approvisionné Toulon jusqu’en 1789.
Quelques réservoirs de la partie sud-ouest étaient destinés à Marseille. Une vingtaine de ces édifices subsistent à l’extrémité est du massif.
Le plus spectaculaire reste certainement la glacière Pivaut, récemment rénovée.

Haute de 23 mètres, d’un diamètre de 17,6 mètres, elle n’aurait été utilisée que deux ans. Elle pouvait conserver jusqu’à 3 100 m3 de glace.

information la provence verte.net

DSC00991

EPAISSEUR DES MURS....

DSC00995

DSC00994

DSC01003.JPG

DSC01004

SUITE DEMAIN.....

Posté par francoisepaul à 04:02 - Le Var villages - Commentaires [86] - Permalien [#]

17 septembre 2008

TOURVES (3 ème partie).....

Obélisque de 1772......

DSC00919

vestiges du château de TOURVES, véritable résidence princière au milieu du XVIIIème
siècle après que Joseph Omer de Valbelle l’eut aménagée en modifiant le bâtiment
médiéval pour en faire, avec l’architecte Vallon, l’un des édifices les plus complexes
de Provence.

DSC00927

DSC00929

DSC00930

DSC00932

DSC00933

DSC00936

DSC00934

Posté par francoisepaul à 04:02 - Le Var villages - Commentaires [84] - Permalien [#]

16 septembre 2008

TOURVES (2ème partie)

Vestiges du château de TOURVES, véritable résidence princière au milieu du
XVIIIème siècle après que Joseph Omer de Valbelle l’eut aménagée en modifiant le
bâtiment médiéval pour en faire, avec l’architecte Vallon, l’un des édifices les
plus complexes de Provence.

DSC00927

DSC00918

DSC00920

DSC00924

DSC00925

DSC00926

DERNIERE PARTIE DEMAIN.....

Posté par francoisepaul à 04:03 - Le Var villages - Commentaires [88] - Permalien [#]

15 septembre 2008

TOURVES (1ere partie)....

C'est sur cette butte qu'au XIè s. vint se fixer la commune de Torrives après avoir
quitté la butte voisine jugée trop petite : sur celle-ci, on y remarque encore les murs
du castrum primitif, l'ancienne église dédiée à Saint Maurice (reconstruite au
XVIIè s.) et une statue de la Vierge au sommet d'une aiguille rocheuse posée
en 1867.

Tout au long de l'Histoire, la seigneurie passa entre les mains de différentes
familles provençales jusqu'à celle de Valbelle à partir de la moitié du XVIIè s.

Le plus connu des Valbelle est Joseph-Alphonse Omer, né en 1729. C'est lui
qui en 1767 hérita du château ainsi que de nombreux titres des diverses
branches de sa famille dont ceux de Comte et de Marquis. Il possédait aussi
de nombreuses seigneuries en Provence. Il transforma le château à l'allure
médiévale en une riche demeure apte à accueillir la noblesse française dont
il faisait partie. Amoureux des lettres, des arts et du luxe, il invitait les plus
grands artistes et penseurs de la fin du XVIIIè s. (Diderot, Voltaire, la Clairon,
Houdon...) et organisait d'extravagantes réceptions dont la renomée se
répendait bien au-delà des frontières provençales. En 1776, il fit bâtir la
colonnade de style grec, que l'on voit encore de nos jours, devant laquelle
on jouait des pièces de théâtre. En mémoire de son aieul maternel, il fit
ériger un obélisque de 24m de haut, réplique de celui de Sextius à Rome.
On peut encore y lire la plaque de marbre qu'il a faite graver pour l'occasion.
Au pied de l'obélisque s'étallait un magnifique parc à la française (il était beacoup
plus grand au XVIIIè s. que de nos jours), avec volière, statues grèques,
romaines et égyptiennes, arbustes exotiques, pyramide... Les écuries qui
jouxtaient l'édifice étaient d'une rare richesse et témoignaient de son
extravagance.

Omer de Valbelle mourut d'apoplexie en 1778. Désirant être enterré dans la
Chartreuse de Montrieux, il donna aux moines une partie de la forêt qu'il
possédait aux abords du sanctuaire. Son tombeau était orné de quatre
statues féminines sculptées par Houdon et Faussaty. A la révolution, ces
statues furent dispercées (Toulon, Draguignan, Fréjus et à la Sainte Baume).
Le château, connu comme l'un des plus beaux de Provence, passa pour quelque
temps dans les mains des Castellane jusqu'à ce qu'éclate la révolution. En 1792,
il fut transformé en hôpital pour l'armée d'Italie, puis saccégé l'année suivante.
Le riche palais et son jardin furent pillés par les habitants de Tourves qui
emportèrent les belles statues et les matériaux de construction pour leurs
propres habitats. La fontaine de la place de la mairie n'est autre que l'urne
qui ornait le jardin, de même que la fontaine aux mascarons occupant un angle
de l'église. Le baptistère de cette dernière est un ancien lavabo du château.

De nos, jours, en se baladant au milieu des ruines, on peut encore s'étonner
de l'importance des murs du corps de bâtiment et dresser la tête pour voir
le sommet de l'obélisque. La colonnade est toujours là elle aussi, symbole de la
richesse culturelle et artistique du siècle des Lumières ayant survécu à la folie
de l'homme. (renseignements internet).

DSC00912

DSC00921

DSC00905

DSC00907

CAMPANILE....

DSC00916

DSC00923

DSC00922

2ème PARTIE DEMAIN.......

Posté par francoisepaul à 04:06 - Le Var villages - Commentaires [89] - Permalien [#]

11 septembre 2008

BESSE SUR ISSOLE ET SON LAC......

Besse est aussi la patrie de Gaspard de Besse, né en 1757, ce voleur
"gentilhomme" fut un précurseur de la révolution. Défenseur des opprimés, Gaspard
ne s'attaquait qu'au riches, sans jamais faire couler le sang. Faisant grâce aux
dames en bon "gentleman", ce bourreau des coeurs était célèbre dans toute
la Provence.

DSC00884

DSC00885

DSC00886

DSC00887

DSC00898

Posté par francoisepaul à 04:07 - Le Var villages - Commentaires [81] - Permalien [#]

28 août 2008

CORRENS (VAR)

Correns peut se prévaloir d'être le premier village bio de France, sa particularité
étant de produire sur 90% de sa surface cultivée, vignes, céréales, fourrage,
huile d'olive et autres maraîchage selon les normes de l'agriculture biologique.

FORT GIBRON

Sa construction date du XIIème siècle. L'abbaye de Montmajour jouissait de la
seigneurie du bourg de Correns et l'abbé possédait le château, dit du Fort Gibron
autour duquel se groupaient les maisons. C'est une construction massive capable
de résister aux menaces armées que le Moyen Age connaissait de façon habituelle.
Son architecture a été modifiée au cours des siécles (modifications aux XIVème
et surtout pendant la Renaissance) mais d'une manière générale ces transformations
ont peu modifié sa structure médiévale. L'aménagement intérieur se compose
d'un donjon ou tour de l'horloge (mécanisme du XIXème) surmonté de magnifiques
gargouilles en forme d'animaux imaginaires, d'une cour intérieure et de plusieurs
salles voûtées. (renseignements internet)

Magnifique campanile sur le sommet....

DSC00727

DSC00726

CAMPANILE....

DSC00728

Posté par francoisepaul à 04:04 - Le Var villages - Commentaires [75] - Permalien [#]

24 août 2008

SOURCE SOUTERRAINE COTIGNAC..........

Cette grotte source, il faut y rentrer en rampant, pas haute de plafond.......

DSC00567

Posté par francoisepaul à 04:05 - Le Var villages - Commentaires [67] - Permalien [#]

23 août 2008

DANS LES RUES DE COTIGNAC.........

DSC00551

DSC00565

DSC00552

Posté par francoisepaul à 04:04 - Le Var villages - Commentaires [74] - Permalien [#]

22 août 2008

LE CAMPANILE COTIGNAC....

Daté de 1496, sa cloche a été classée en 1989. En fer forgé, comme souvent
en Provence afin d’éviter que le mistral ne le casse, il est de style solaire.
Il était surmonté de fleurs de lys qui ont été enlevées à la révolution par deux
révolutionnaires régionaux : Barras et Fréron.

DSC00566

DSC00560

Posté par francoisepaul à 04:10 - Le Var villages - Commentaires [64] - Permalien [#]

21 août 2008

ANCIEN MOULIN A HUILE COTIGNAC........

Vestiges d’un des premiers moulins à huile, il est appelé « Le Moulin du piquet ».
« Piquet » vient de « droit de mouture ». En effet, en 1521, par transaction,
le Seigneur avait donné tous les moulins à la Communauté mais avait exigé le
droit de venir faire broyer ses olives à ce moulin.

DSC00561

DSC00562

DSC00564

Posté par francoisepaul à 04:03 - Le Var villages - Commentaires [79] - Permalien [#]