NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

03 juillet 2007

JEUNES HIRONDELLES DES CHEMINEES SUR ANTENNE VOISIN.....

L'hirondelle est un oiseau migrateur familier qui installe son nid
près des habitations (traditionnellement dans les granges et étables).
Ces oiseaux font partie de l'ordre des Passeriformes dont
ils constituent la famille des Hirundinidae.

Les hirondelles sont dans de nombreux pays des espèces protégées,
mais il semble que comme toutes les espèces insectivores,
elles pâtissent de la régression ou de l'empoisonnement de
leur nourriture par les pesticides. Il est probable qu'elles subissent
aussi les effets de la pollution urbaine et il semble que lorsqu'une
espèce a déserté une ville, elle n'y revienne que difficilement.
Il semble qu'elles puissent aussi accumuler les pesticides,
les métaux lourds et d'autres polluants eux-mêmes accumulés
par les insectes qu'elle consomme. Ces toxiques sont notamment
stockés dans ses graisses, puis relargués dans l'organisme lors
de l'épuisant voyage de migration vers le sud, affectant fortement
les chances de survie de l'oiseau.

Par ailleurs, les bâtiments modernes, aux matériaux souvent lisses
(verre, acier, béton..), sont souvent moins adaptés à l'accueil
des hirondelles de cheminées et de fenêtre,

Le fait que les parents jettent par dessus le nid les fientes
de leurs oisillons peut également localement poser problème
(souvent résolu par la pose d'un plateau sous le nid).

Enfin, depuis 2004, les peurs suscitées par la grippe aviaire ont
incité des gens à détruire des nids ou nichées (c'est strictement
interdit, et probablement non seulement inutile, les hirondelles
ne faisant pas partie des espèces à risque (il semble que le
commerce et l'élevage des volailles et canards soient de loin
la première source de risque), mais contre-indiqué,
car en détruisant les nids, on favorise les moustiques et les mouches
qui sont porteurs de maladies transmissibles également dangereuses.

Les élevages industriels et le traitement antiparasitaire des animaux
privent aussi les hirondelles de nombreux insectes qu'elles capturaient
dans les prairies ou autour des étables, porcheries et écuries
où ces derniers se nourrissaient.
(source wikipédia).

DSC06542

DSC06545

DSC06546

DSC06547

Posté par francoisepaul à 05:09 - Oiseaux - Commentaires [70] - Permalien [#]

01 juillet 2007

FAMILLE CYGNES EN BALADE DANS LE MARAIS


FAMILLE CYGNES
Vidéo envoyée par francoisepaul

Posté par francoisepaul à 04:15 - Oiseaux - Commentaires [61] - Permalien [#]

26 juin 2007

HUPPE FASCIEE (famille Upupidés) SUR ANTENNE VOISIN

DES NOUVELLES DE LA PETITE CHOUETTE......

VOICI LE MESSAGE RECU DU CENTRE DE SAUVEGARDE DES
OISEAUX :

Message dans son intégralité:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Comme vous l'a dit Muriel, qui avait vraiment beaucoup
de travail ce matin, la chouette que vous avez amené
va bien. Elle pourra être relâchée
sous peu, ce qui est une bonne nouvelle.

La huppe fasciée est un oiseau de taille moyenne,
au plumage orangé (femelle légèrement plus terne),
barré de noir et blanc sur les ailes et la queue. Elle
possède une huppe érectile et un long bec mince et
recourbé. Ses ailes sont larges et arrondies, et ses pattes
courtes mais puissantes.

Essentiellement insectivore, la huppe capture la grande
majorité de ses proies au sol. Diverses espèces d'insectes
(scarabées, grillons, fourmis, courtilières, chenilles, larves
diverses, etc.) et de petits invertébrés (mille-pattes, limaces,
escargots dont elle casse la coquille) figurent à son menu,
mais elle recherche spécialement les insectes colonisant
les bouses et déjections de mammifères, qu'elle capture
avec son long bec recourbé. Il lui arrive aussi de capturer
de temps en temps des insectes en vol.
(source wikipédia).

DSC06075

DSC06077

Posté par francoisepaul à 04:22 - Oiseaux - Commentaires [89] - Permalien [#]

23 juin 2007

CHOUETTE EFFRAIE (famille tytonidées)

NOUS AVONS TROUVE CETTE CHOUETTE A MÊME LE SOL
A BROUAGE, ELLE ÉTAIT TRES AFFOLÉE, BEAUCOUP DE MONDE
POUR LA PHOTOGRAPHIER, JE L'AI RAMASSÉE ET EMMENÉE AU
MARAIS AUX OISEAUX DE DOLUS (Centre de sauvegarde des oiseaux)
ILS VONT LA SURVEILLER, L'EXAMINER ET LA RELÂCHER SI TOUT
VA BIEN - MERCREDI JE PASSE PRENDRE DE SES NOUVELLES.....

DSC06463

DSC06464

DSC06465

DSC06466

DSC06467

DSC06468

DSC06469

Posté par francoisepaul à 04:49 - Oiseaux - Commentaires [99] - Permalien [#]

19 juin 2007

CIGOGNES DE L'AUTRE JOUR EN PHOTOS.....

1er NID.... celui de la vidéo......

DSC06102

DSC06119

DSC06129

2ème nid, 300 m plus loin....

DSC06105

DSC06106

DSC06118

DSC06128

DSC06125

Posté par francoisepaul à 04:24 - Oiseaux - Commentaires [62] - Permalien [#]

15 juin 2007

OISEAUX EN DIAPO PLEIN ECRAN


vous avez la visionneuse ppt ? oui ? alors cliquez sur l'ordi



Posté par francoisepaul à 04:38 - Oiseaux - Commentaires [59] - Permalien [#]

14 juin 2007

AIGRETTES GARZETTE

Parfois appelée héron blanc, elle est de taille moyenne
(longueur de 55 à 65 cm ; envergure de 90 à 105 cm).
Son bec noir légèrement gris bleuté à la base et ses
pattes noires aux doigts jaunes la rendent facilement
identifiable. En période nuptiale, elle porte sur la nuque
deux longues plumes fines (20 cm), les aigrettes.

L'aigrette se rencontre dans toutes les  zones humides aux 
eaux peu profondes avec une prédilection pour les eaux
saumâtres. Elle forme des dortoirs généralement dans
des conifères pour passer la nuit.

Photo_072

Photo_073

Photo_173

Photo_170

Posté par francoisepaul à 04:45 - Oiseaux - Commentaires [71] - Permalien [#]

11 juin 2007

VISITE AUX DEUX NIDS CIGOGNES (LE 1er)



Voici le premier nid, un des parents nourrit les bébés, dans quelques jours le deuxième nid, je
suis particulièrement contente, tout le monde se porte bien apparemment......

Posté par francoisepaul à 04:33 - Oiseaux - Commentaires [68] - Permalien [#]

08 juin 2007

ECHASSE BLANCHE ordre des CHARADRIIFORMES

L'échasse blanche limicole a le plumage noir et blanc avec les
ailes entièrement noires, ainsi que le haut du dos et
l'arrière du cou. Les parties inférieures sont blanches,
avec un collier blanc contrastant avec le dos et la nuque noirs.
La tête présente une face blanche, et le sommet de la calotte
est noir. Les yeux sont rouges. Le bec long et fin est noir et droit.
Les très longues pattes et les doigts sont rougeâtre-rose.
Les deux sexes sont presque semblables, mais la femelle est
brunâtre alors que le mâle est plus noir et présente des plumes
verdâtres brillantes.

Même si l'Echasse blanche se rencontre souvent en petits groupes,
elle reste moins sociable que sa cousine, l'avocette. Elle niche
en colonies lâches. Nerveuse et bruyante, elle marche à longues
enjambées, souvent dans l'eau jusqu'au ventre. Ses pattes
interminables lui permettent de patauger en eau profonde,
mais elle recueille sa nourriture en surface. L'échasse picore
avec délicatesse la surface de l'eau, se saisissant avec agilité
des insectes qui y évoluent.

DSC05974

DSC05977

DSC05980

DSC05981

DSC05984

Posté par francoisepaul à 04:41 - Oiseaux - Commentaires [65] - Permalien [#]

03 juin 2007

COUPLE D'OUETTES D'EGYPTE ET LEURS PETITS....

L’ouette d'Égypte (Alopochen aegyptiacus) est un canard
de la famille des Anatidés.

Alopochen aegyptiacus est la seule espèce
du genre Alopochen à ne pas être éteinte. Cette espèce
appartient à la sous-famille des tadorninae qui comprend
notamment les tadornes  L'ouette d'Égypte a été introduite
en Angleterre, des oiseaux issus de cette population sont
de plus en plus souvent observés en France et dans d'autres
pays d'Europe, où ils entrent en compétition avec les espèces
locales. Elle fréquente tous les types de plans d'eau ainsi
que les parcs et les zones agricoles.

LE MALE

ouette_egypte

FEMELLE ET SES PETITS

Photo_078

Photo_079

Photo_077

Posté par francoisepaul à 04:36 - Oiseaux - Commentaires [63] - Permalien [#]