NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

06 février 2009

BALADE SUR LE BORD DE MER ET RENCONTRE AVEC CE GOELAND LEUCOPHEE.....

De la famille des laridés, le goéland leucophée a une allure fière et robuste, une forte poitrine et de longues pattes orangé vif. Sa tête est plutôt carrée, blanche, avec des stries très fines allant de l'oeil à l'arrière de la calotte. En hiver, la plupart ont la tête blanche. Son bec est plus court et plus épais que celui des autres goélands, souvent jaune orangé vif avec une tache rouge sur la partie inférieure débordant souvent sur la mandibule supérieure. L'oeil est jaune-gris mat ou jaune-citron vif. Le cercle orbital est rouge. Le plumage du manteau est gris moyen. Le goéland leucophée a du noir aux primaires externes et de petits miroirs blancs apparents au bout des ailes.

Photo_163

Photo_144

Photo_161

Photo_162

Posté par francoisepaul à 03:30 - Le Var oiseaux - Commentaires [95] - Permalien [#]

05 février 2009

VILLECROZE - DERNIERE BALADE DANS LE VILLAGE......











Posté par francoisepaul à 03:43 - Le Var villages - Commentaires [82] - Permalien [#]

04 février 2009

VILLECROZE (VAR) SUITE DE LA BALADE AVANT L'ARIEGE.....

Le vieux village a conservé son caractère médiéval avec ses arcades et ses rues étroites......











Posté par francoisepaul à 03:29 - Le Var villages - Commentaires [88] - Permalien [#]

03 février 2009

EGLISE ROMANE D'UNAC DU 12 ème CLASSEE MONUMENT HISTORIQUE..(MALHEUREUSEMENT FERMEE AUSSI)...

               L’église actuelle est l’ancienne priorale, à peine modifiée par quelques remaniements ; les bâtiments conventuels qui la jouxtaient ont disparu ou sont devenus des immeubles privés.

                 C’est une des plus belles églises romanes de la vallée de l’Ariège, construite à la fin du XI° siècle par un architecte du pays, le moine Bernard SIGEFRIED, antérieurement donc à la donation à Cluny.

                Elle comprend trois nefs terminées par trois absides rondes. Seule la nef centrale compte quatre travées, les deux autres seulement deux. La façade a disparu, cachée par un bâtiment.

La  porte ouverte au sud, sans ornements, donne accès à l’édifice. Le clocher est curieusement placé au-dessus de la première travée du collatéral sud. C’est un clocher carré du type de Cerdagne, à trois étages de baies géminées ouvertes sur les quatre faces à chapiteau barlong qui tient toute l’épaisseur du mur. Les baies sont surmontées d’une ouverture circulaire.

Le toit du clocher est en bâtière. La place qu’occupe ce clocher, l’appareil irrégulier de sa base, sa position biaise par rapport à la nef permettent de le placer à une période antérieure à la construction de l’édifice, ce qui laisse supposer qu’avant l’église de 1075 il existait une église ancienne dont l’histoire ne garda pas trace.

L’abside présente une corniche à modillons qui existe aussi aux absidioles et se poursuit sur les façades latérales, ce qui est très rare. Les petites fenêtres étroites des absidioles ne sont que des jours percés dans la pierre ; mais les trois fenêtres de l’abside sont très belles, entourées d’archivoltes ornées de dents de scie et étoilées sur l’arc intérieur, elles sont surmontées d’un bandeau d’encadrement refouillé de billettes. Les chapiteaux et les arcs sans moulures de ces fenêtres sont moins ornés à l’intérieur qu’à l’extérieur.

renseignements http://songedor.spaces.live.com/blog/cns!6CF8CBD81BB8A831!654.entry

DSC00286

DSC00287

DSC00288

DSC00290

DSC00293

Posté par francoisepaul à 03:35 - ARIEGE - Commentaires [88] - Permalien [#]

02 février 2009

CASCADES GELEES DANS L'ARIEGE....

DSC00299

GROS PLANS SUR LES BLOCS DE GLACE.......

DSC00301

DSC00302

DSC00303

DSC00304

Posté par francoisepaul à 03:22 - ARIEGE - Commentaires [100] - Permalien [#]

01 février 2009

LAVOIR A VERDUN SUR ARIEGE......

SUR CETTE PHOTO, A GAUCHE ON APERÇOIT SON TOIT (PAS ASSEZ DE RECUL POUR LE PRENDRE EN ENTIER.....)

34914045

DSC00220

DSC00221

Posté par francoisepaul à 03:22 - ARIEGE - Commentaires [78] - Permalien [#]

31 janvier 2009

UN PEU DE PAYSAGE DE MES VACANCES EN ARIEGE......

DSC00252

DSC00314

DSC00315

DSC00317

UN PANORAMA DE CETTE BELLE CHAINE DE MONTAGNE.........

ariege

Posté par francoisepaul à 04:12 - ARIEGE - Commentaires [71] - Permalien [#]

30 janvier 2009

CHATEAU DE PUIVERT (AUDE)........

Puivert domine le pays de Quercorb ou pays de Chalabre, région vallonnée de prairies d'élevage. Au moment de la croisade, le château qui appartient à Bernard de Congost est acquis à la foi cathare, sa femme qui y agonisait fut consolée par un parfait. En 1210, il refuse de faire allégeance, selon la coutume féodale, à Simon de Montfort, le nouveau seigneur des lieux. Il s'enfuira à Montségur et y mourut. Le château fut pris après 3 jours de lutte et confié à un lieutenant de Montfort, Pons des Bruyères. Le château sera embelli et agrandi au XIVe. En 1279, une catastrophe s'y produisit. En effet, toute la région était immergée et formait un gigantesque lac. La rupture soudaine du barrage entraîna la dévastation des villes de Chalabre et de Mirepoix. Selon la légende, le barrage aurait cédé à la suite de travaux entrepris pour faire plaisir à une princesse aragonaise qui se plaignait des vagues. Le barrage et la princesse furent emportés dans les flots. Le comte n'abdiqua pas, pour autant, et reconstruisit le site. Le château actuel date du XIVe et a été pensé plus pour des tournois que pour des combats au corps à corps. Des châteaux Cathares, le château de Puivert est certainement l'un des mieux conservés. Le château neuf du XIVe, dont une partie a été détruite conserve sa tour-porte carrée ornée d'un blason portant le lion des Bruyères et son donjon. Le donjon, haut de 35 mètres, comprend quatre splendides salles superposées et est couronné de six tours de défense. On visite successivement la salle basse, puis la salle des gardes couverte d'une voûte en berceau puis la salle des musiciens dont la voûte d'ogive retombe sur des culs-de-lampe à l'effigie des artistes. La forteresse domine l'ancien lac glaciaire de Puivert. Un escalier à vis donne accès à chacune des salles et à une terrasse depuis laquelle on a une vue magnifique sur la plaine du Quercorb au nord, sur Montségur, à l'Ouest, dans les cimes des Pyrénées,et sur le pic de Bugarach à l'Est. Par son immense basse-cour, le château de Puivert, nous rappelle les tournois et les joutes chers aux chevaliers, et par sa fantastique salle des musiciens, les chants, récits et cours d'amour des plus grands troubadours des XIII et XIVe siècles. L'élite des troubadours du Pays d'Oc se rencontrait au château de Puivert en 1170. Peire d'Auvergne y composa sa fameuse Galerie Littéraire. C'est probablement en souvenir de ces troubadours que Thomas II de Bruyères à l'occasion de l'édification du donjon, fit sculpter dans la salle des musiciens, sur les culs-de-lampe, huit personnages porteurs d'instruments de musique du Moyen-Âge, cornemuse, tambourin, vielle, luth, orgue portatif, psaltérion

informations http://lescathares.free.fr/chateau/puivert.html

DSC00349

QUELQUES PHOTOS DE L'INTERIEUR, JE N'AI PU LE VISITER, IL ETAIT FERME......

DSC00357

DSC00358

DSC00351

DSC00354

DSC00347

DSC00355

MOUTONS DANS LE COIN GAUCHE EN BAS DU PONT.........

DSC00356

Posté par francoisepaul à 04:01 - AUDE - Commentaires [72] - Permalien [#]

29 janvier 2009

EGLISE ROMANE SINSAT (ARIEGE).......

Église paroissiale Saint Laurent - XIIème siècle (malheureusement fermée)........

DSC00226


DSC00227


DSC00228


DSC00229

 

Posté par francoisepaul à 03:22 - ARIEGE - Commentaires [82] - Permalien [#]

28 janvier 2009

CHATEAU LORDAT (ARIEGE) IXème ET Xème SIECLES.....

Le château de Lordat est un des plus anciens et des plus vastes châteaux féodaux du Comté de Foix, en Ariège. Exemple typique de l'architecture militaire médiévale des Pyrénées ariégeoises, il occupe une position stratégique exceptionnelle : placé sur un piton calcaire situé à 965 mètres d'altitude, ses murailles surplombent le Sabarthès (la haute vallée de l'Ariège) de 400 mètres.

Sa construction remonte vraisemblablement aux IX et Xe siècles. En 1034, il est cédé par Bernard, comte de Carcassonne, à son fils cadet Roger, premier comte de Foix. Vers 1244, il fut occupé par les cathares durant la croisade contre les Albigeois.

La famille de Lordat abandonna le château à l’époque des guerres de religion. Démantelé sur l'ordre d’Henri IV en 1582, il tombera peu à peu en ruines. L'entrée protégée par une tour carrée conserve encore son aspect d'origine. Classé monument historique depuis 1923, des travaux de consolidation et de mise en valeur ont été entrepris par la collectivité depuis 1999.

informations wikipédia

DSC00278

DSC00282

Posté par francoisepaul à 04:10 - ARIEGE - Commentaires [74] - Permalien [#]