NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

19 septembre 2008

OLIVIERS CENTENAIRES LA FARLEDE

PHOTOS PRISENT LE SOIR A LA TOMBÉE DE LA NUIT.... L'oléiculture : Le département du Var produit plus de 15% de la production nationale d'huile d'olive et c'est le premier département oléicole Français par rapport au nombre d'oliviers (environ 700 000 oliviers qui produisent environ 3500 tonnes d'olives par an et plus de 550 000 litres de pur nectar). Environ 30 Variétés différentes d'olives à huile : Le Cayon, le Ribier de Callas, le Bouteillan, le Brun, l'Aglandau, le Salonenque, le Cayet Roux. Les différentes dénominations : Huile d'olive, huile d'olive vierge, huile d'olive vierge extra, huile de grignons d'olive. 38 moulins à huile sont encore en activité dans le Var et continuent à produire artisanalement l'huile d'olive (26 coopératives et 12 moulins privés). Variétés d'olives de table (environ 7 tonnes produites par an) : La Picholine, la Lucque, la BelgentiéroiseBelgentiéroise ... Les olives de table (7 tonnes environ / an) vertes ou noires sont les mêmes, mais récoltées à différents degrés de maturité. Ces olives sont consommées souvent en apéritif (nature, à l'huile ou en tapenade), dans la salade ou dans la cuisine provençale. Photos prises à L'oliveraie départementale du Partégal qui a été rachetée par la commune qui en a fait un parc. Elle est la plus belle du département de par son étendue et son âge (certains arbres atteignent les 600 ans !). Les troncs sont de toutes les formes et le feuillage persistant donne à ces arbres un air d'immortalité. Vous pourrez déambuler au milieu de ces géants comme si vous visitiez une exposition de sculptures multi-centenaires . (suivre panneaux MOULIN DU PARTEGAL pour y accéder quand vous les voyez en ville) ou CLIQUEZ POUR PLAN D' ACCES

DSC00961

 

DSC00959

29813724

 

29813737

 

29813775

 

Posté par francoisepaul à 04:01 - Le Var arbres - Commentaires [94] - Permalien [#]

18 septembre 2008

LE PRADET (VAR) PLAGE DU MONACO....

UN PEU DE FARNIENTE........ AU SOLEIL

ACCES PAR ESCALIER TRES DIFFICILE......

DSC00954

DSC00955

DSC00956

DSC00957

Posté par francoisepaul à 04:00 - LE VAR - Commentaires [84] - Permalien [#]

17 septembre 2008

TOURVES (3 ème partie).....

Obélisque de 1772......

DSC00919

vestiges du château de TOURVES, véritable résidence princière au milieu du XVIIIème
siècle après que Joseph Omer de Valbelle l’eut aménagée en modifiant le bâtiment
médiéval pour en faire, avec l’architecte Vallon, l’un des édifices les plus complexes
de Provence.

DSC00927

DSC00929

DSC00930

DSC00932

DSC00933

DSC00936

DSC00934

Posté par francoisepaul à 04:02 - Le Var villages - Commentaires [84] - Permalien [#]

16 septembre 2008

TOURVES (2ème partie)

Vestiges du château de TOURVES, véritable résidence princière au milieu du
XVIIIème siècle après que Joseph Omer de Valbelle l’eut aménagée en modifiant le
bâtiment médiéval pour en faire, avec l’architecte Vallon, l’un des édifices les
plus complexes de Provence.

DSC00927

DSC00918

DSC00920

DSC00924

DSC00925

DSC00926

DERNIERE PARTIE DEMAIN.....

Posté par francoisepaul à 04:03 - Le Var villages - Commentaires [88] - Permalien [#]

15 septembre 2008

TOURVES (1ere partie)....

C'est sur cette butte qu'au XIè s. vint se fixer la commune de Torrives après avoir
quitté la butte voisine jugée trop petite : sur celle-ci, on y remarque encore les murs
du castrum primitif, l'ancienne église dédiée à Saint Maurice (reconstruite au
XVIIè s.) et une statue de la Vierge au sommet d'une aiguille rocheuse posée
en 1867.

Tout au long de l'Histoire, la seigneurie passa entre les mains de différentes
familles provençales jusqu'à celle de Valbelle à partir de la moitié du XVIIè s.

Le plus connu des Valbelle est Joseph-Alphonse Omer, né en 1729. C'est lui
qui en 1767 hérita du château ainsi que de nombreux titres des diverses
branches de sa famille dont ceux de Comte et de Marquis. Il possédait aussi
de nombreuses seigneuries en Provence. Il transforma le château à l'allure
médiévale en une riche demeure apte à accueillir la noblesse française dont
il faisait partie. Amoureux des lettres, des arts et du luxe, il invitait les plus
grands artistes et penseurs de la fin du XVIIIè s. (Diderot, Voltaire, la Clairon,
Houdon...) et organisait d'extravagantes réceptions dont la renomée se
répendait bien au-delà des frontières provençales. En 1776, il fit bâtir la
colonnade de style grec, que l'on voit encore de nos jours, devant laquelle
on jouait des pièces de théâtre. En mémoire de son aieul maternel, il fit
ériger un obélisque de 24m de haut, réplique de celui de Sextius à Rome.
On peut encore y lire la plaque de marbre qu'il a faite graver pour l'occasion.
Au pied de l'obélisque s'étallait un magnifique parc à la française (il était beacoup
plus grand au XVIIIè s. que de nos jours), avec volière, statues grèques,
romaines et égyptiennes, arbustes exotiques, pyramide... Les écuries qui
jouxtaient l'édifice étaient d'une rare richesse et témoignaient de son
extravagance.

Omer de Valbelle mourut d'apoplexie en 1778. Désirant être enterré dans la
Chartreuse de Montrieux, il donna aux moines une partie de la forêt qu'il
possédait aux abords du sanctuaire. Son tombeau était orné de quatre
statues féminines sculptées par Houdon et Faussaty. A la révolution, ces
statues furent dispercées (Toulon, Draguignan, Fréjus et à la Sainte Baume).
Le château, connu comme l'un des plus beaux de Provence, passa pour quelque
temps dans les mains des Castellane jusqu'à ce qu'éclate la révolution. En 1792,
il fut transformé en hôpital pour l'armée d'Italie, puis saccégé l'année suivante.
Le riche palais et son jardin furent pillés par les habitants de Tourves qui
emportèrent les belles statues et les matériaux de construction pour leurs
propres habitats. La fontaine de la place de la mairie n'est autre que l'urne
qui ornait le jardin, de même que la fontaine aux mascarons occupant un angle
de l'église. Le baptistère de cette dernière est un ancien lavabo du château.

De nos, jours, en se baladant au milieu des ruines, on peut encore s'étonner
de l'importance des murs du corps de bâtiment et dresser la tête pour voir
le sommet de l'obélisque. La colonnade est toujours là elle aussi, symbole de la
richesse culturelle et artistique du siècle des Lumières ayant survécu à la folie
de l'homme. (renseignements internet).

DSC00912

DSC00921

DSC00905

DSC00907

CAMPANILE....

DSC00916

DSC00923

DSC00922

2ème PARTIE DEMAIN.......

Posté par francoisepaul à 04:06 - Le Var villages - Commentaires [89] - Permalien [#]

14 septembre 2008

3 HERBES DE LA PAMPA DE MON JARDIN....

J'AI CREE UN NOUVEAU BLOG POUR AFFICHER DE GRANDES PHOTOS......

ROSE.....

DSC01026

BEIGE........

DSC01028

CREME...

DSC01029

Posté par francoisepaul à 04:16 - Le Var plantes jardin - Commentaires [68] - Permalien [#]

13 septembre 2008

LYSANDRA CORIDON (ARGUS BLEU NACRE)

DESSUS........MALE

DSC00400

DESSOUS FEMELLE.....

DSC00757

Posté par francoisepaul à 04:04 - Le Var papillons - Commentaires [83] - Permalien [#]

12 septembre 2008

CANARDS DANS LAC DE BESSE SUR ISSOLE..... (D'HIER)

DSC00889

DSC00891

DSC00893

DSC00894

DSC00895

Posté par francoisepaul à 04:12 - Le Var oiseaux - Commentaires [74] - Permalien [#]

11 septembre 2008

BESSE SUR ISSOLE ET SON LAC......

Besse est aussi la patrie de Gaspard de Besse, né en 1757, ce voleur
"gentilhomme" fut un précurseur de la révolution. Défenseur des opprimés, Gaspard
ne s'attaquait qu'au riches, sans jamais faire couler le sang. Faisant grâce aux
dames en bon "gentleman", ce bourreau des coeurs était célèbre dans toute
la Provence.

DSC00884

DSC00885

DSC00886

DSC00887

DSC00898

Posté par francoisepaul à 04:07 - Le Var villages - Commentaires [81] - Permalien [#]

10 septembre 2008

ANDRICUS DENTIMITRATUS (GALLE DU CHENE)........MEDITERRANEENNE

Cette galle en forme de casque de lancier est produite par un Hyménoptère Cynipidé

qui parasite les glands du chêne pubescent, chêne pédonculé ou chêne sessile.

La galle du chêne Andricus dentimitratus (ou viscosus) est commune en région
méditerranéenne.

Elle présente la particularité d'être très "poisseuse" (d'où le "viscosus" mis en
synonymie) et de pouvoir même "scotcher" les insectes qui s'y aventurent.

Cette galle a la faculté d'enrober le gland.

DSC00900

DSC00902

DSC00903

PIEGE A INSECTES........

DSC00904

Posté par francoisepaul à 04:04 - Le Var (maladies arbres) - Commentaires [93] - Permalien [#]