NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

24 juin 2008

CHATAIGNIERS DES MAURES......COLLOBRIERES VAR

COLLOBRIERES : Village des Maures entouré de chataigneraies, de forêts de chêne
vert, en direction du formidable site de la Chartreuse de la Verne. Le marron glacé
est une grande spécialité de Collobrières! Fabrique artisanale dans le village
qui propose aussi de la glace aux marrons.

La châtaigneraie des Maures s’étend sur plusieurs communes du département du Var :
Collobrières, la Garde-Freinet, les Mayons, Pignans, Gonfaron.

Introduite dans les Maures au Xème siècle par les premiers Chartreux,
la castanéïculture permit à une population abondante de survivre dans des contrées
déshéritées, la châtaigne constituait en effet la seule nourriture pendant une
grande période de l’année.
Mais les châtaigneraies, mal entretenues, dépérirent. La main d’œuvre manquait
pour ce travail ingrat et la production passa de 4000 tonnes au début du siècle
à 500 tonnes en 1980. Les vergers affaiblis ne purent résister à la maladie et le
chancre du châtaignier fut sur le point d’anéantir cette culture millénaire.

Aujourd’hui, la châtaigne constitue une des principales cultures et productions
du massif des Maures, notamment à Collobrières, où elle occupe 900 hectares.
Fabrication de crème de marrons, confitures de marrons, glaces, marrons glacés,
savons etc....

Châtaigne ou marrons ? : Si l'on pose cette question élémentaire au châtaignier,
il nous donnera une réponse ambiguë, car tout châtaignier produit à la fois châtaignes
et marrons en plus ou moins grande proportion et plus ou moins grosses, selon les
variétés. Si l'on se tourne vers le confiseur ou le scientifique, le fruit appelé
châtaigne est un fruit cloisonné, c'est à dire qu'une petite peau (tan) traverse
et divise le fruit (un peu comme une noix), le marron est au contraire un fruit
non cloisonné, il reste entier une fois décortiqué. Le châtaignier produira des
châtaignes si la proportion de fruits cloisonnés est supérieure à 12%, il produira
des marrons si cette proportion est inférieure à 12%.

Pour garder à cette forêt toute son authenticité et son parfum de liberté,
la clôture en est presque toujours absente. Pourtant la forêt a toujours un
propriétaire. Il est alors important de respecter tous ces hommes pour leur effort
à entretenir et sauvegarder la culture de la châtaigne.

DSC00164

DSC00165

DSC00166

LES FRUITS NE SONT PAS ENCORE A MATURITE....... 

18238467

18238474

18238483

Posté par francoisepaul à 04:09 - Le Var arbres - Commentaires [80] - Permalien [#]

23 juin 2008

PAMPLEMOUSSES ET PAMPLEMOUSSIER (CITRUS GRANDIS) VAR

DSC00024

DSC00025

pamplemousse_3

Posté par francoisepaul à 04:02 - Le Var agrumes - Commentaires [85] - Permalien [#]

20 juin 2008

IOCHROMA CYANEUM (famille Solanaceae)VILLA NOAILLES HYERES....

Type de plante : Arbustes et plantes fleuries. Nom commun : Iochrome. Origine
: Amérique Centrale. Description : Bel arbuste à croissance très rapide. Belles
fleurs tubulaires bleues de 5 cm en grappes à l'extrémité des tiges  Lieu de culture :
Véranda non chauffée ou serre froide (environ 3°C). Culture quelque fois possible
en pleine terre dans les régions les plus chaudes (Côte d'Azur ). Culture à l'extérieur
possible durant la saison estivale.. Température minimale de conservation
généralement observée : 3 °C.

DSC00292

DSC00293

Posté par francoisepaul à 04:09 - Le Var fleurs - Commentaires [71] - Permalien [#]

19 juin 2008

SUITE CHATEAU FEODAL DE HYERES (VAR)......

DSC00259

DSC00263

PAUL MON MARI ET UMEA.......

DSC00262

DSC00264

TOUR EN RESTAURATION.....

DSC00266

VUE D'EN HAUT......

DSC00260

Posté par francoisepaul à 04:16 - Le Var châteaux et monuments... - Commentaires [85] - Permalien [#]

18 juin 2008

CHATEAU FEODAL DE HYERES (VAR).........

Bâti sur une colline de 190mètres de hauteur, le château féodal se présentait comme
une pyramide irrégulière ayant pour base un quadrilatère (au niveau de l'enceinte
extérieur des lices).

En arrière des lices, le château possédait trois enceintes concentriques qui
barraient l'accès au donjon. Séparée par des basses-cours étroites et profondes,
ces enceintes intérieures étaient reliées par quelques poternes bien protégées.
La première enceinte, flanquée de tours, enserrait toute la forteresse. Suivant la
crête de l'escarpement au-dessus de l'abîme au nord-ouest, cette enceinte,
au sud-est, opposait un front extrêmement puissant.

Sur un pic rocheux de vingt mètres de haut, le donjon dominait l'ensemble, gardait
le sud-est et surplombait l'unique porte de la forteresse. Cette porte, s'ouvrant
sur la ville, se trouvait à l'escarpement du rocher.

DSC00252

DSC00255

DSC00257

DSC00254

DSC00256

SUITE DEMAIN.......

Posté par francoisepaul à 04:03 - Le Var châteaux et monuments... - Commentaires [83] - Permalien [#]

17 juin 2008

CETOINE SUR CISTE ET ZYGENES SUR SCABIEUSE.......A AGRANDIR.....

   
   cliquez ICI pour agrandir 

   
   cliquez ICI pour agrandir 

Posté par francoisepaul à 04:00 - Le Var insectes - Commentaires [92] - Permalien [#]

16 juin 2008

ERYTHRINE A HYERES A LA VILLA NOAILLES......

Erythrina crista-galli, l'érythrine crête-de-coq, érythrine corail ou arbre corail, est
un arbuste épineux originaire d'Amérique du Sud, pouvant atteindre 6 m de hauteur,
mais restant souvent de stature plus modeste en culture (de l'ordre de 2 à 3 m).
Il possède un feuillage caduc, et une floraison très ornementale de couleur
rouge-corail, généralement estivale.
Cet arbuste est capable de résister à de légers gels. Le feuillage pourra être
abîmé vers -3°C, mais la souche pourra résister à -6°C

Les feuilles de l'érythrine tête de coq sont caduques, composées et alternes.
La floraison de cette érythrine, généralement estivale, est de couleur
rouge-corail à rouge-vif. Les fleurs forment des grappes et sont typiques
de la famille des Fabacées

DSC00300

DSC00301

DSC00299

DSC00288

DSC00281

DSC00286

Posté par francoisepaul à 04:27 - Le Var arbustes à fleurs - Commentaires [91] - Permalien [#]

15 juin 2008

INSECTES SUR THYM.......LA PREMIERE UN PEU FLOU...

DSC09915

ABEILLE....

DSC09916

Posté par francoisepaul à 04:10 - Insectes - Commentaires [71] - Permalien [#]

14 juin 2008

UN JOLI MUR DECORE DE LANTANAS... ET VIDEO A ECOUTER........

DSC00295

les cigales chantent.... il fait soleil

Posté par francoisepaul à 04:03 - Le Var arbustes à fleurs - Commentaires [90] - Permalien [#]

13 juin 2008

HIRONDELLES RUSTIQUES (DES CHEMINEES) A CÔTE DE CHEZ MOI, VAR.....

L'hirondelle rustique (Hirundo rustica) est un petit oiseau migrateur vivant en
Europe, Asie, Afrique et en Amérique connu également sous le nom
d'hirondelle de cheminée. Elle est reconnaissable à sa longue queue fourchue et sa
gorge rouge. Elle niche dans un nid de terre séchée accroché sous un toit (aussi
bien à l'extérieur qu'à l'intérieur), en ville ou à la campagne, souvent dans des
granges ouvertes. Elle se nourrit essentiellement d'insectes attrapés en vol.

La silhouette fine et élancée de l'hirondelle rustique la rend aisément reconnaissable.
On notera sa queue largement échancrée, très effilée aux deux extrémités et ornée
d'une petite rangée de taches blanches visible en vol. Le dessus, de la tête à la
queue, est bleu sombre et présente un certain éclat métallique. La gorge, les joues
et le pourtour du bec sont rouge brique, et le dessous de l'oiseau est blanc
crème avec des reflets roux.

Les jeunes de l'espèce sont plus ternes et leur queue est également plus courte.

C'est la plus répandue des cinq espèces d'hirondelles nichant en France.
Présente en France du mois d'avril au mois de septembre, elle migre ensuite
vers l'Afrique. Chaque année, quelques individus passent l'hiver en France,
réussissant à survivre si l'hiver est suffisamment clément.

DSC00200

DSC00213

DSC00214

DSC00216

Posté par francoisepaul à 04:10 - Le Var oiseaux - Commentaires [86] - Permalien [#]