NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

23 novembre 2007

CHATEAU DE BEYNAC-ET-CAZENAC

ce château est situé sur la commune de Beynac-et-Cazenac,il est l'un des mieux
conservés et l'un des plus réputés de la région.

C'est une construction moyenâgeuse, d'allure austère, perchée sur le haut d'une
falaise calcaire dominant le bourg sur la rive droite de la Dordogne.

Le château fort est bâti dès le XIIe siècle par les barons de Beynac pour
verrouiller la vallée. L'à-pic étant suffisant (150 m au-dessus de la Dordogne)
pour décourager toute escalade côté vallée, les défenses s'accumulèrent
côté plateau : double enceinte crènelée, double douve dont l'une approfondissait
un ravelin naturel, double barbacane.

La partie la plus ancienne du château est un gros donjon roman carré, fut construit
par Maynard de Beynac, vertigineux, aux rares percements, agrafé d'une
bretèche et d'une échauguette, accosté d'une cage d'escalier en vis, mince
comme un contrefort et terminé par une terrasse crènelée. D'un côté, un logis
de la même époque lui est juxtaposé ; il a été retouché et agrandi aux XVIe
et XVIIe siècles. De l'autre côté, c'est un logis en partie XIVe siècle, auquel sont
accolés une cour et un escalier de plan carré desservant des appartements du
XVIIe siècle. Les appartements ont conservés des boiseries et un plafond peint
du XVIIe siècle ; la salle des États garde une cheminée Renaissance sculptée
de bucranes ; cette salle donne sur un petit oratoire entièrement revêtu,
au XVe siècle, de fresques parmi lesquelles une Pieta, un saint-Christophe,
une Cène dans laquelle saint-Martial est le maitre d'hôtel.

Le premier baron de Beynac étant décédé, c'est Adhémar de Beynac qui prend
le château en main. Il décéda sans descendance à son retour de croisade en
1194. Le château revient donc à son suzerain direct, le duc d'Aquitaine, nul
autre que Richard Coeur de Lion. Il ne le garda guère longtemps puisqu'en 1199,
il fut atteint d'un flèche d'arbalète et en succomba. L'année suivante, le
château redevient propriété de la famille des Beynac.

À l'époque de la guerre de Cent Ans, la forteresse de Beynac était l'une des
places fortes françaises. La Dordogne servait alors de frontière entre France
et Angleterre

source wilipédia

DSC08179

DSC08181x

Posté par francoisepaul à 04:43 - PERIGORD NOIR - Commentaires [78] - Permalien [#]

22 novembre 2007

COLLECTION D'ANCIENS OUTILS AUX CABANES (BORIES)

DSC08204


DSC08205


DSC08207

DSC08211DSC08207















DSC08208

Première habitation....

DSC08209

Posté par francoisepaul à 04:19 - PERIGORD NOIR - Commentaires [92] - Permalien [#]

21 novembre 2007

CHATEAU DE MONTFORT DORDOGNE

Accroché à un rocher surplombant un à-pic impressionnant sur  la rive droite de
la Dordogne, ce château occupe un site pittoresque dans le cadre du cingle ou
méandre auquel il a donné son nom.

la situation exceptionnelle de ce château a excité au cours des siècles la
convoitise de ceux qui prétendaient la suzeraineté du Périgord et son histoire
est une longue suite de sièges et de luttes pour sa possession. Propriété du
sire de Cazenac, il est en 1214 prit d'assaut par le redoutable Simon de
Montfort qui le rase. Reconstruit une première fois, il est détruit à trois
autres reprises, au temps de la guerre de cent ans, sous Louis XI, puis sous
l'ordre de Henri IV , et chaque fois rebâti. La plupart des bâtiments datent
du 20ème siècle.

DSC08176


DSC08174

Posté par francoisepaul à 04:52 - PERIGORD NOIR - Commentaires [71] - Permalien [#]

20 novembre 2007

ANES DE PROVENCE (PERIGORD) AU CAMPING A LA FERME OU J'ETAIS....

DSC08089

DSC08090

DSC08092

DSC08093

Posté par francoisepaul à 04:38 - Animaux domestiques - Commentaires [89] - Permalien [#]

19 novembre 2007

MAISON FORTE DE REIGNAC (CHATEAU FALAISE) PROCHE DES EYZIES

Conservé dans un état exceptionnel et entièrement meublé d’époque,il est en
France le seul monument de ce type « Château falaise » totalement intact.
Classé monument historique, il est en Périgord le château le plus étrange,
le plus secret, le plus extraordinaire, le plus mystérieux aussi.

Construit sous les escarpements,ce refuge surgit du roc dans lequel il est
inséré et dissimule d’énormes abris sous roche qui connurent d’intéressantes
étapes de notre civilisation depuis plus de 20 000 ans.

Infiniment plus grand que l’on peut le soupçonner vu de l’extérieur,la façade
cache d’impressionnantes salles souterraines et aériennes, grande salle
d’honneur, salle d’armes, salle à manger, salon, cuisine, chambres, chapelle,
cachot, cul de bassefosse (oubliettes), cave.

Outre sa protection naturelle, cette fortification présente de nombreux
éléments défensifs : bretèche, assommoir, bouches à feu, meurtrières.
Source d’un grand intérêt historique ce haut lieu de notre patrimoine sont
présentés des objets authentiques d’époques préhistoriques découverts sur
place.

DSC08105


DSC08101


DSC08102


DSC08100

PHOTOS DE L'INTERIEUR D'APRES DEPLIANT

SALLE A MANGER

DSC08277

CUISINE

DSC08276

GRAND SALON (PLAFOND TAILLE DANS LA ROCHE)

DSC08275

Posté par francoisepaul à 04:25 - PERIGORD NOIR - Commentaires [85] - Permalien [#]

18 novembre 2007

AUBERGE DE MIRANDOL RESTAURANT SARLAT....

Je suis allée manger dans cette auberge située dans une demeure Renaissance
(foie gras, magret de canard, soufflé glacé aux noix....) photos d'après dépliant
des salles, dont celle avec l'entrée de la grotte ou coule le ru qui alimente la
Fontaine Sainte Marie (magnifique et étonnant)

DSC08269


DSC08268

Les photos de la grotte sont les miennes....

DSC08141


DSC08142


DSC08143

Posté par francoisepaul à 04:50 - PERIGORD NOIR - Commentaires [76] - Permalien [#]

17 novembre 2007

CHATEAU DE LAUSSEL (photos prisent du chateau d'hier)

Perché sur une falaise surplombant la vallée de la Beune, ce castel des 15ème
et 16ème siècle est de dimensions modestes, mais d'allure très élégante. Il
a été restauré et est maintenant privé (résidence secondaire).....

DSC08115

DSC08117

PHOTOS PRISENT DEPUIS LE CHATEAU DE COMMARQUE.....

DSC08122

DSC08124

Posté par francoisepaul à 05:04 - PERIGORD NOIR - Commentaires [74] - Permalien [#]

16 novembre 2007

CHATEAU COMMARQUE - LA FORTERESSE OUBLIEE....il est en pleine restauration...

Ses ruines imposantes se dressent face au château de Laussel (à voir demain)
sur la rive sud de la Beune, ce château fort construit au 12è et 13è siècle,
joua un rôle très important pendant la guerre de cent ans. Occupé par les
Anglais à la suite d'une trahison, il fut repris par le sénéchal du Périgord qui
le rendit au baron de Beynac. des fortifications qui le protégeaient, subsistent
d'important vestiges. Le donjon, couronné de mâchicoulis, la chapelle et les
différents corps de logis émergent d'un nid de verdure qui forme un cadre
romantique.

DSC08113


DSC08118

POUR LES PHOTOS SUIVANTES, J'ETAIS EN HAUT DU DONJON........

DSC08126

DSC08125

Posté par francoisepaul à 05:12 - PERIGORD NOIR - Commentaires [76] - Permalien [#]

15 novembre 2007

LE PERIGORD ET SES OIES........

OIES EN PROMENADE..........

DSC08172


DSC08173

PHOTO PRISE DANS LES CABANES DU BREUIL, CES OIES ETAIENT ENFERMEES

DSC08186

Posté par francoisepaul à 04:46 - PERIGORD NOIR - Commentaires [82] - Permalien [#]

14 novembre 2007

CHATEAU PUYMARTIN DORDOGNE (PRES SARLAT)

La construction du château a débuté au XIIIe siècle.

En 1357, le château devient possession anglaise

Les Consuls de Sarlat rachetent le domaine aux anglais et l'abandonnent.

Radulphe de Saint-Clar reconstruit le château en 1450.

Au XVIe siècle, Raymond de Saint-Clar rachète le château et repousse les
protestants. C'est lui qui reprend Sarlat aux huguenots sous le nom de
Capitaine de Puymartin

Au XVIIe siècle, Jean de Saint-Clar et sa sœur Suzanne se disputent la
possession du château pendant 40 ans. Suzanne en devient finalement
propriétaire.

Le château est abandonné au XVIIIe siècle.

Au XIXe siècle, le marquis Marc de Carbonnier de Marzac, grand-père du
propriétaire actuel, restaure le château dans un style néo-gothique grâce
à la dot de sa femme.

Après le décès du propriétaire, le comte Henri de Montbron, le 31 juillet 2002,
sa femme et ses enfants en ont hérité en 2003


DSC08229

DSC08231

Posté par francoisepaul à 04:38 - PERIGORD NOIR - Commentaires [83] - Permalien [#]