NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

07 septembre 2007

HERBE DE LA PAMPA (Cortaderia selloana)dans les marais.

L'herbe de la pampa  est une grande plante herbacée vivace de la famille des
Poacées, sous-famille des Arundinoideae. Originaire d'Amérique du Sud, elle est
souvent cultivée comme plante ornementale. c'est une plante envahissante.

L'herbe de la pampa est une grande graminée pouvant atteindre trois mètres de haut,
poussant en bouquets denses.

Les feuilles persistantes, longues et élancées de 1 à 2 m de long et 1 cm de large,
ont les bords très coupants et doivent être manipulées avec précaution. Leur couleur
va du vert-bleuâtre au gris argent.

Les fleurs sont groupées dans des panicules blancs très denses, de 20 à 40 cm de
long, portés par des tiges hautes de 2 à 3 mètres;

L'herbe de la pampa est hautement adaptable et peut croitre dans une large gamme
de milieux et de climats. Elle est aussi très prolifique, chaque pied pouvant produire
plus d'un million de graines au cours de sa vie.

JEUNE PLANTE.....

DSC07269


DSC07270


DSC07271

PLANTE ADULTE.....

DSC07272


DSC07273


DSC07275

Posté par francoisepaul à 04:40 - Plantes - Commentaires [76] - Permalien [#]

06 septembre 2007

JEUNES CYGNES......REGROUPES. (des bébés les gris)

DSC07227


DSC07229


DSC07224

DSC07226

Posté par francoisepaul à 04:52 - Oiseaux - Commentaires [76] - Permalien [#]

05 septembre 2007

PAON-DU-JOUR (Nymphalis io)

Le Paon du jour est de taille moyenne (entre 5 et 6 centimètres du bout d'une
aile à l'autre). Il est aisément identifiable par ses ocelles (oeil) vives sur un fond
vermeil qui rappellent ceux des plumes de paon (d'où son nom vernaculaire). Le
revers brun de ses ailes lui permet de se glisser au sein des feuilles mortes sans qu'il
soit visible. Les ocelles sont exposés lorsque le papillon est troublé par un prédateur
(tel qu'un oiseau). Cet démonstration brutale de l'éclat de ses ailes accompagné par
l'effleurement des ailes ouvertes ( qui créé un bruit de sifflement), effraie et repousse
l'importun. En effet, les ailes ouvertes créent l'impression d'un visage de mammifère
tel qu'un chat, et ceci décourage le prédateur assez longtemps pour que le Paon
du jour puisse prendre la fuite.

Après l'accouplement, le paon du jour pond ses oeufs par séries, jusqu'à 500
individus à la fois amassé au revers des feuilles de la plante nourricière
(majoritairement de l'Ortie dioïque). Ces oeufs sont de couleur pâle, allant du jaune
au vert.

DSC07281


DSC07284


DSC07285

Posté par francoisepaul à 04:33 - Papillons/Chenilles - Commentaires [69] - Permalien [#]

04 septembre 2007

BOVIN AVEC HERON GARDE BOEUF (PIC BOEUF)Bubulcus ibis

Le héron garde-boeuf est un échassier vivant près des eaux douces, piscivore de
taille moyenne. Il accompagne les boeufs dans les champs et se donne pour mission
de les débarasser des insectes parasites qui les tourmentent.
Cet échassier est légèrement plus petit que l'aigrette garzette. On le connaît
sous deux aspects relativement différents : le plumage nuptial et le plumage d'hiver.
Lors du plumage nuptial, il arbore des plumes orangées sur la tête, le dos et la
poitrine.
Son bec est jaune et ses pattes rougeâtres. En plumage d'hiver, son plumage
est entièrement blanc. Son bec est orange, ses pattes verdâtres et sombres.
Entre les deux phases, le mâle subit une mue totale à la fin de l'automne.

Ce héron de petite taille donne la curieuse impression d'être bossu car, lorsqu'il est
perché, il rentre le cou dans les épaules. Le garde-boeuf diffère des autres hérons
par sa silhouette massive et son bec court.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile ressemble aux adultes en hiver, mais il a le bec et les pattes noirs,
devenant clairs très rapidement.

DSC07244


DSC07249


DSC07248


DSC07245

Posté par francoisepaul à 04:48 - Oiseaux - Commentaires [81] - Permalien [#]

03 septembre 2007

HERON CENDRE (Ciconiiformes : Ardeidés)

De la même famille que les cigognes, les hérons cendrés se caractérisent par un long cou,
un bec long et pointu et de hautes pattes. Le héron cendré possède une excellente
vue panoramique latérale et une très bonne vision binoculaire frontale. Son ouïe,
également très développée, le fait réagir aux moindres bruits suspects. Le héron cendré
atteint en général 95 cm de hauteur et une envergure de 1,85 m pour un poids de
1,6 à 2 kg.

Le héron cendré présente un plumage à dominante grise. Les jeunes ont un plumage plus
terne : leur dos est gris-brunâtre, leur cou est gris et leur ventre est blanc rayé noir.
Ils n'ont pas de "huppe". Les jeunes hérons acquièrent leur plumage d'adulte à l'âge
de deux ans. Le héron cendré peut vivre 35 ans.

Le héron cendré se nourrit le plus souvent de poissons, mais il n'est pas exclusivement
ichtyophage. En effet, son régime alimentaire est également composé de batraciens,
de reptiles, de crustacés, de petits mammifères (musaraignes d'eau, campagnols,
mulots, rats), d'oiseaux et même de végétaux (bourgeons). Le héron cendré ne néglige
pas non plus les insectes et les mollusques terrestres et aquatiques. Il peut digérer les
arrêtes mais il n'en est pas de même pour les poils de rongeurs qu'il rejette sous
forme de pelotes.

DSC07214


DSC07213

Posté par francoisepaul à 04:52 - Oiseaux - Commentaires [71] - Permalien [#]

02 septembre 2007

CHEVAUX DANS LE VENT ET LES MARAIS........

DSC06827


DSC06564_

Posté par francoisepaul à 04:48 - Animaux domestiques - Commentaires [68] - Permalien [#]

01 septembre 2007

LEZARDS DES MURAILLES.....

Les lézards sont des reptiles de l'ordre des Squamates. Ils partagent le fait d'avoir
quatre pattes, des oreilles à tympan apparent (sans conduit auditif externe), des paupières
mobiles, le corps recouvert d'écailles et la mue. Toutes les espèces ne perdent pas leur queue
en cas d'agression.

Le Lézard des murailles se nourrit surtout d' insectes, mais aussi d' araignées, de petits
mollusques, de cloportes, de lombrics,... L' eau indispensable provient non seulement
de la rosée, mais aussi de certaines feuilles ou fruits charnus.

On rencontre cette espèce dans les milieux pierreux bien ensoleillés, naturels ou artificiels:
affleurements rocheux, carrières, murs de pierres sèches ou cimentés,  talus de route,...

DSC07131


DSC07132


DSC06850

Posté par francoisepaul à 04:25 - Reptiles - Commentaires [94] - Permalien [#]

31 août 2007

JEUNE BOUGAINVILLIER DANS MON JARDIN (1 AN)

Le bougainvillier, est un arbuste de la famille des Nyctaginacées appartenant au genre
bougainvillea découverte par le botaniste Philibert Commerson au Brésil lors de l'expédition
autour du monde dirigée par l'explorateur français Louis Antoine de Bougainville.

Les bougainvillées sont des arbustes épineux grimpants aux vives couleurs qui
contrairement à l'apparence ne sont pas dues aux fleurs. Celles-ci sont petites et
blanches, et ce sont les bractées de l'extrémité des rameaux qui les entourent qui offrent
des coloris variés rose, rouge, mauve, orange, jaune, blancs.

Ces plantes sont originaires des forêts tropicales humides d'Amérique du Sud et sont
largement utilisées comme plantes ornementales jusque dans les régions tempérées chaudes.

Il en existe de nombreuses variétés lianescentes.


003__2_


DSC07195


002__2_


xDSC07195

Posté par francoisepaul à 04:11 - Fleurs jardin - Commentaires [71] - Permalien [#]

30 août 2007

CIGOGNE DANS LE MARAIS

Cette cigogne était dans le pré......

DSC07220

Elle prit son envol....

DSC07216

Vola.....

DSC07256

et se reposa un peu plus loin.....

DSC07255

Posté par francoisepaul à 04:58 - Oiseaux - Commentaires [75] - Permalien [#]

29 août 2007

MOLENE EFFILEE OU MOLENE FAUSSE BLATTAIRE (Verbascum virgatum)

Les molènes sont des plantes dicotylédones pour la plupart bisannuelles, appartenant
à la famille des Scrophulariacées et au genre Verbascum. Souvent de grande taille,
elles sont pubescentes, avec des fleurs à cinq pétales, le plus souvent jaunes à
anthères orange, groupées en longs épis. les feuilles forment une rosette à la base,
puis sont alternes le long des tiges. L'espèce la plus connue est le bouillon-blanc,
réputé pour ses vertus médicinales, mais il y en a bien d'autres. Les molènes apprécient
les terrains secs et fleurissent généralement à partir de juin.

DSC07180


DSC07183


DSC07181


DSC07184

Posté par francoisepaul à 04:44 - Fleurs sauvages - Commentaires [66] - Permalien [#]