NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

06 juillet 2007

UMEA DE 3 MOIS A NOS JOURS

 

vous voulez la voir? alors cliquez sur elle(1.7 a)

Posté par francoisepaul à 04:35 - .DIAPORAMAS/PANORAMAS - Commentaires [58] - Permalien [#]

05 juillet 2007

Leste brun, Sympecma fusca, que l'on appelle aussi Brunette hivernale.

Les demoiselles sont des insectes (Insecta), sous-classe
des ptérygotes (Pterygota), infra-classe des paléoptères
(Palaeoptera ou Paleoptera), ordre des odonates (Odonata).
Elles constituent le sous-ordre des zygoptères.

Elles sont caractérisées par :

des ailes pétiolées à peu près égales et repliées au repos
(sauf chez les Lestidae qui les gardent étalées),
des yeux non contigus,
un vol plus lent que celui des libellules,
des larves élancées, grêles, surtout nageuses, à branchies
terminales lamelleuses.

Il existe trois super-familles chez les zygoptères :

les Calopterygoidea  : caloptères Calopteryx et Epallage
les Coenagrionoidea  : cœnagrions Coenagrion et Platycnemis
les Lestoidea : lestes Lestidae
(source wilipédia)

DSC06531

DSC06533

DSC06533

Posté par francoisepaul à 04:52 - Insectes - Commentaires [73] - Permalien [#]

04 juillet 2007

CHEVAUX DANS LES MARAIS

DSC06564

DSC06565

DSC06566

DSC06567

DSC06568

Posté par francoisepaul à 04:32 - Animaux domestiques - Commentaires [71] - Permalien [#]

03 juillet 2007

JEUNES HIRONDELLES DES CHEMINEES SUR ANTENNE VOISIN.....

L'hirondelle est un oiseau migrateur familier qui installe son nid
près des habitations (traditionnellement dans les granges et étables).
Ces oiseaux font partie de l'ordre des Passeriformes dont
ils constituent la famille des Hirundinidae.

Les hirondelles sont dans de nombreux pays des espèces protégées,
mais il semble que comme toutes les espèces insectivores,
elles pâtissent de la régression ou de l'empoisonnement de
leur nourriture par les pesticides. Il est probable qu'elles subissent
aussi les effets de la pollution urbaine et il semble que lorsqu'une
espèce a déserté une ville, elle n'y revienne que difficilement.
Il semble qu'elles puissent aussi accumuler les pesticides,
les métaux lourds et d'autres polluants eux-mêmes accumulés
par les insectes qu'elle consomme. Ces toxiques sont notamment
stockés dans ses graisses, puis relargués dans l'organisme lors
de l'épuisant voyage de migration vers le sud, affectant fortement
les chances de survie de l'oiseau.

Par ailleurs, les bâtiments modernes, aux matériaux souvent lisses
(verre, acier, béton..), sont souvent moins adaptés à l'accueil
des hirondelles de cheminées et de fenêtre,

Le fait que les parents jettent par dessus le nid les fientes
de leurs oisillons peut également localement poser problème
(souvent résolu par la pose d'un plateau sous le nid).

Enfin, depuis 2004, les peurs suscitées par la grippe aviaire ont
incité des gens à détruire des nids ou nichées (c'est strictement
interdit, et probablement non seulement inutile, les hirondelles
ne faisant pas partie des espèces à risque (il semble que le
commerce et l'élevage des volailles et canards soient de loin
la première source de risque), mais contre-indiqué,
car en détruisant les nids, on favorise les moustiques et les mouches
qui sont porteurs de maladies transmissibles également dangereuses.

Les élevages industriels et le traitement antiparasitaire des animaux
privent aussi les hirondelles de nombreux insectes qu'elles capturaient
dans les prairies ou autour des étables, porcheries et écuries
où ces derniers se nourrissaient.
(source wikipédia).

DSC06542

DSC06545

DSC06546

DSC06547

Posté par francoisepaul à 05:09 - Oiseaux - Commentaires [70] - Permalien [#]

02 juillet 2007

THOMISE ARAIGNEE-CRABE SON CASSE CROUTE....

La famille des Thomisidae est un taxon d'araignées
aranéomorphes. Plusieurs espèces sont mimétiques
de diverses parties végétales (surtout les fleurs),
qui leur servent de support pour la chasse à l'affût.
Elles ont des pattes antérieure I et II plus fortes et
plus longues que les postérieures III et IV et dirigées
latéralement, ce qui leur valent le nom vernaculaire
d'araignées-crabes. Certaines espèces sont parfois
baptisées thomises.La famille des Thomisidae est un
taxon d'araignées aranéomorphes. Plusieurs espèces
sont mimétiques de diverses parties végétales (surtout les fleurs),
qui leur servent de support pour la chasse à l'affût. Elles ont
des pattes antérieure I et II plus fortes et plus longues que les
postérieures III et IV et dirigées latéralement, ce qui leur valent
le nom vernaculaire d'araignées-crabes. Certaines espèces
sont parfois baptisées thomises.
(source wikipédia)

DSC06293

DSC06296


Posté par francoisepaul à 04:42 - Arachnides (araignées) - Commentaires [71] - Permalien [#]

01 juillet 2007

FAMILLE CYGNES EN BALADE DANS LE MARAIS


FAMILLE CYGNES
Vidéo envoyée par francoisepaul

Posté par francoisepaul à 04:15 - Oiseaux - Commentaires [61] - Permalien [#]

30 juin 2007

CYCAS DU JAPON DANS MON JARDIN (j'en ai 3)

Sagou du Japon
Sagoutier
Palmier de la paix

Le cycas n'est absolument pas un palmier. C'est une plante
primitive appartenant à un ordre complètement à part.
Toutefois, par commodité, on traite habituellement
le cycas en même temps que les palmiers.
D'apparence légère, mais en réalité très rigides,
les feuilles du cycas sont disposées en une élégante rosette.
Elles sont portées par un pétiole de 7,5 à 10 cm couvert d'épines.
Elles se développent en se déroulant à la manière d'une fougère.
Les feuilles jaillissent d'une sorte de tronc court et trapu,
comme formé d'écailles. La plupart du temps, celui-ci est
le résultat de vestiges foliaires. De teinte rouille, ce tronc
repose à la surface du sol et renferme des réserves d'eau
que la plante utilise en période de sécheresse.
Le cycas vit très longtemps sans grandes difficultés.

Mais ses feuilles sont assez piquantes et les pétioles couverts
d'épines. Il faut faire attention aux enfants ou à soi-même lors
d'une manipulation.

VOICI LA CROISSANCE D'UNE DIZAINE DE FEUILLES EN 1 MOIS....

DSC06044

DSC06188

DSC06083

DSC06246

DSC06412

DSC06526

DSC06539

DSC06541

Posté par francoisepaul à 04:51 - Arbustes - Commentaires [63] - Permalien [#]

28 juin 2007

GUEPES SUR CALLISTEMON DU JARDIN

Les guêpes sont des insectes de l'ordre des hyménoptères
(sous-classe des ptérygotes, groupe des néoptères).
Elles seraient les ancêtres des fourmis et des abeilles.
Elles disposent d'une gelée royale que toutes, de la reine
aux ouvrières sont capables de secréter. Contrairement
aux autres insectes sociaux, les guêpes nourrissent leurs
couvains de viande crue exclusivement.
(wikipédia)

DSC06414

DSC06415

Posté par francoisepaul à 04:33 - Insectes - Commentaires [78] - Permalien [#]

27 juin 2007

PLANTES ET FLEURS DE LA DUNE OLERON

Immortelle des sables ou des dunes.......

DSC06191

DSC06193

Centaurée rude....

DSC06471

Muscari à toupets

Photo_387

Photo_386

Posté par francoisepaul à 05:04 - Fleurs sauvages - Commentaires [67] - Permalien [#]

26 juin 2007

HUPPE FASCIEE (famille Upupidés) SUR ANTENNE VOISIN

DES NOUVELLES DE LA PETITE CHOUETTE......

VOICI LE MESSAGE RECU DU CENTRE DE SAUVEGARDE DES
OISEAUX :

Message dans son intégralité:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Comme vous l'a dit Muriel, qui avait vraiment beaucoup
de travail ce matin, la chouette que vous avez amené
va bien. Elle pourra être relâchée
sous peu, ce qui est une bonne nouvelle.

La huppe fasciée est un oiseau de taille moyenne,
au plumage orangé (femelle légèrement plus terne),
barré de noir et blanc sur les ailes et la queue. Elle
possède une huppe érectile et un long bec mince et
recourbé. Ses ailes sont larges et arrondies, et ses pattes
courtes mais puissantes.

Essentiellement insectivore, la huppe capture la grande
majorité de ses proies au sol. Diverses espèces d'insectes
(scarabées, grillons, fourmis, courtilières, chenilles, larves
diverses, etc.) et de petits invertébrés (mille-pattes, limaces,
escargots dont elle casse la coquille) figurent à son menu,
mais elle recherche spécialement les insectes colonisant
les bouses et déjections de mammifères, qu'elle capture
avec son long bec recourbé. Il lui arrive aussi de capturer
de temps en temps des insectes en vol.
(source wikipédia).

DSC06075

DSC06077

Posté par francoisepaul à 04:22 - Oiseaux - Commentaires [89] - Permalien [#]