NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

19 avril 2007

TULIPES DU JARDIN

La tulipe est une plante vivace bulbeuse  de la famille des
liliacées.  On compte 125 espèces de tulipes, et plusieurs
milliers de variétés. Originaire d'Iran, c'est une plante qui
apprécie le plein soleil et les endroits protégés du vent
pour épanouir vers mars-avril ses fleurs en coupe. Le bulbe
apprécie les sols légers et bien drainés, sinon il dépérit.

Photo_178

Photo_179

Photo_180

Posté par francoisepaul à 04:44 - Fleurs jardin - Commentaires [55] - Permalien [#]

18 avril 2007

BERNACHES

BERNACHES DU CANADA

La  bernache du Canada est un grand  oiseau de la famille
des anatidés.  Elle est la plus grande des bernaches, ou
 oies noires.

Au Canada elle est couramment appelée outarde, à tort,

L’outarde (bustard en anglais) est un oiseau terrestre des steppes
herbeuses et des cultures étendues, qui possède un bec et des
pattes de poule. On trouve plusieurs espèces dans cette famille
(Otididés) en Eurasie et en Afrique, mais pas ici.
La bernache du Canada (Canada Goose en anglais) est un oiseau
aquatique qui appartient à la famille des oies, cygnes et canards
(Anatidés), caractérisée par un bec aplati et des pattes palmées.

Le cou, le bec et la tête sont entièrement noirs hormis
les joues et la gorge qui sont blancs. La queue est noire,
le croupion et le bas-ventre blancs, le reste du corps brun
gris avec des liserés plus clairs.

Les Bernaches du Canada se reproduisent sur tout le territoire
de l’Amérique du Nord, sauf dans l’Extrême-Arctique et dans
les régions de l’Extrême-Sud des États-Unis et du Mexique.
Elles nichent dans presque tous les types de terres humides,
c’est-à-dire de petits étangs mais aussi de grands lacs et rivières.

Elle passe autant de temps, sinon plus, sur la terre que dans l’eau.

Elles construisent souvent leur nid sur le sol, près de l'eau,
de préférence sur un îlot. Il est fait d'une couche plus ou moins
épaisse de branchettes ou d'autres matières végétales trouvées
dans les environs et il aussi tapissé de duvet.(source wikipédia)

Photo_129

BERNACHES CRAVANT

La  bernache cravant (Branta bernicla) est un oiseau migrateur présen
sur les côtes françaises en hiver.

Facilement identifiable, c'est une  oie à  dominante sombre, avec une
large tache blanche au niveau du ventre, s'étendant jusqu'à la queue.
Elle mesure entre 55 et 66 cm.

La reproduction a lieu au mois de juin, la bernache cravant niche
en petites colonies souvent sur des îles. Le départ en migration a lieu
dès la fin du mois de septembre, en hiver elle s'associe souvent au
canard siffleur. Sur les lieux d'hivernage, la bernache cravant
se nourrit surtout de zostères (plantes marines herbacées).
C'est une espèce avant tout marine que l'on rencontre rarement
en eaux douces.(source wikipédia)

Photo_246

Photo_1229

Posté par francoisepaul à 04:52 - Oiseaux - Commentaires [56] - Permalien [#]

17 avril 2007

SYRPHIDAE (ERISTALINUS AENIUS)

Photo_115

Photo_132

Grâce à Eric   http://journ-obs.blogspot.com/ qui m'a donné le nom,
merci...

Posté par francoisepaul à 05:04 - Insectes - Commentaires [62] - Permalien [#]

16 avril 2007

JEUNE GLYCINE DE MON JARDIN (EVOLUTION)

Les glycines sont des plantes ligneuses et grimpantes du
genre Wisteria. Elles sont cultivées comme plantes ornementales
en raison de leurs grappes de fleurs printanières et de leurs
épais feuillages. Selon les variétés, les fleurs sont violettes,
bleues ou blanches. La longueur des inflorescences varie de
10 cm à un mètre pour Wisteria floribunda 'Macrobotrys' .
Le nom Wisteria provient du Dr Caspar Wistar, un anatomiste
de l'université de Pennsylvanie. Certaines variétés sont parfumées,
parmi celles-ci les variétés telles que 'Rosea' ou 'Jacko'.
Les glycines sont originaires des États-Unis, de Chine et du Japon.
Les graines sont toxiques. L'espèce la plus connue est
Wisteria sinensis (Sims) Sweet, la glycine de Chine, largement
naturalisée en Europe occidentale. Autre espèce fréquente :
Wisteria floribunda (Willd.) DC., la glycine du Japon.

Les glycines sont de croissance vigoureuse. Ainsi, un jeune
sujet pourra voir sa croissance annuelle dépasser le mètre si les
conditions sont optimales. De même, il est courant d'apercevoir
des sujets âgés atteignant des volumes impressionnants.
Un sujet issu de semis mettra, lui, une dizaine d'années
avant de fleurir. La multiplication est plus facile à partir de boutures
ou de marcottes d'exemplaires dont on connaît l'aptitude à fleurir.
(source wikipédia)

Photo_074

Photo_077

Photo_134

Photo_184

Photo_190

Photo_189

Posté par francoisepaul à 04:40 - Plantes - Commentaires [74] - Permalien [#]

15 avril 2007

LA POULE D'EAU

 La gallinule poule d'eau ou plus simplement poule d'eau
(gallinula chloropus ) est un oiseau appartenant à l'ordre
des gruiformes et à la famille des rallidés.

Elle est très fréquente dans les étangs et les mares, ainsi
que dans les cours d'eau où la végétation est suffisamment
dense.On la reconnaît facilement à son bec rouge à extrémité
jaune. Son plumage va du bleu foncé au noir, avec des ailes
brunes et une tache blanche au croupion. Ses pattes sont
vert-jaune et ne sont pas palmées.

Elle nidifie dans les feuillages au bord de l'eau et défend
jalousement son territoire, surtout en période de reproduction.
Le mâle et la femelle, une fois le couple formé, restent fidèles
jusqu'à la mort de l'un ou de l'autre. Les femelles peuvent
pondre dans le nid d'une autre et les adultes peuvent adopter
ou enlever les poussins d'autres femelles pour les élever.
Les petits sont élevés par les deux parents. Un couple de poules
d'eau peut avoir jusqu'à quatre couvées chaque année, de mai
à septembre. Les jeunes de la première couvée aident leurs
parents à élever ceux de la seconde. Les poussins ont une
zone de peau rouge sur la tête ; ils sont nourris par les parents
jusqu'à ce qu'ils apprennent à trouver leur nourriture seuls,
soit environ deux semaine

Photo_182

Photo_183

Posté par francoisepaul à 04:40 - Oiseaux - Commentaires [49] - Permalien [#]

14 avril 2007

ANCOLIES DU JARDIN

  Les ancolies, fleurs du genre aquilegia sont des renonculacées
vivaces. Les fleurs, au sommet d'un faisceau de longues tiges,
sont élégantes, originales dans leur forme et offrent une large
palette de coloris comprenant le blanc, le bleu clair, le jaune
pâle, le rose, le brun, le lie-de-vin et le bleu.

Photo_164

Photo_474

Photo_475

Posté par francoisepaul à 04:58 - Fleurs jardin - Commentaires [53] - Permalien [#]

13 avril 2007

ANES DANS LE MARAIS

L'âne est un mammifère quadrupède de la famille des équidés.

Sa domestication remonte au siècle av. J.-C. par les égyptiens,
mais il existe des espèces sauvages en Afrique et en Asie.

Le terme de baudet désigne un âne reproducteur, quelle que soit
sa race : il ne se limite donc pas au baudet du Poitou

Les ânes ont certains points communs :

ils sont plus petit que le cheval ;
leurs oreilles sont plus longues que celles des autres équidés ;
leurs yeux sont plus dirigés vers l'avant que ceux des chevaux
domestique ;
leur robe est généralement grise sauf sur le ventre,
le museau et le contour des yeux qui sont blancs. Des races
domestiques peuvent être à dominante noire, comme l'âne noir
du Berry, ou brun, comme l'âne mulassier du Poitou. Les races
grises ont aussi une croix noire qui se dessine sur leur dos,
appelée « croix de Saint-André ». Les espèces sauvages présentent
une robe allant du gris au brun-sable, voire brun-rouge chez
le kiang ou âne sauvage du Tibet.
(source wilipédia)

Photo_028

Photo_032

Posté par francoisepaul à 04:55 - Animaux domestiques - Commentaires [65] - Permalien [#]

12 avril 2007

LEZARD DANS LE JARDIN SUR LA FENETRE.....

Les lézards sont des reptiles de l'ordre des squamates
comme les serpents, avec qui ils partagent le fait d'avoir
le corps recouvert d'"écailles" et de muer. Ils ont généralement
quatre pattes avec des oreilles à  tympan  apparent (sans conduit
auditif externe) et des paupières mobiles. Leur longueur varie
de quelques centimètres pour certains geckos,  à près de 3 mètres
pour le dragon du komodo.  Leur couleur est généralement adaptée
à leurbiotope : verte pour ceux qui vivent dans les zones herbacées,
brune ou grise pour ceux qui vivent dans les sables.

Certains lézards comme les orvets ou serpents de verre et les
ophisaures n'ont pas de pattes apparentes, mais on les retrouve
dans leur squelette au niveau embryonnaire. Mais ce sont bien des lézards
car, à la différence des serpents, ils ont des paupières, des oreilles
externes et une double rangée d'écailles ventrales. De même les orvets,
comme beaucoup d'autres lézards, peuvent se briser la queue dans
un mécanisme de défense et de diversion.

La plupart des lézards se nourrissent d'insectes ou de rongeurs.

(source wikipédia)

Photo_143

Photo_160

Photo_161

Photo_146

Posté par francoisepaul à 04:36 - Reptiles - Commentaires [68] - Permalien [#]

11 avril 2007

CISTES DE MON JARDIN

 Les cistes sont des arbrisseaux dicotylédones de la famille
des cistacées poussant le plus souvent sur le pourtour méditerranéen.
Ils adorent en effet les sols secs (généralement siliceux mais aussi
calcaires) et ensoleillés. De plus ils sont pyrophytes, ayant
la particularité de se régénérer facilement et même de se multiplier
après les incendies. Autant dire que les  maquis ou les  garrigues
méditerranéens, si souvent touchés par les feux de forêts,
sont tapissés de cistaies qui fleurissent entre le printemps
et l'été (avril-juin).

Photo_154

Photo_006

Photo_110

Photo_111

Photo_099

Posté par francoisepaul à 04:40 - Fleurs sauvages - Commentaires [59] - Permalien [#]

10 avril 2007

PISSENLITS

JE  M'ABSENTE 3 OU 4 JOURS  CHEZ DES AMIS, DES PHOTOS

SONT PROGRAMMÉES TOUS LES JOURS, J'ESPERE POUVOIR

VENIR VOUS RENDRE VISITE (SI JE PEUX ME CONNECTER)

BISOUS A TOUS ......

Les pissenlits sont des plantes dicotylédones anémocores
appartenant à la vaste famille des astéracées, ou des composées.

Les pissenlits se caractérisent par ce qu'on appelle couramment
la fleur, qui est en fait un capitule, inflorescence dans laquelle
les fleurs individuelles, les fleurons, sont insérées les unes à
côté des autres sur un réceptacle commun, les fleurons
extérieurs portant souvent un ligule, languette qui simule
le pétale d'une fleur simple. (source wikipédia)

Photo_013

Photo_014

Posté par francoisepaul à 05:10 - Fleurs sauvages - Commentaires [49] - Permalien [#]