NATURE, FAUNE , FLORE, REGIONS

flamants roses,cigognes,anes,papillons, nature,faune,flore,mantes religieuses,rainettes,,photos, animaux, citronniers, insectes, oiseaux,reptiles, , roses, iris, ariege, mimosa, camelia, citrons, orchidées, romarin, arcachon, nature, faune et flore,bourd

02 décembre 2007

LES EYZIES-DE-TAYAC

Le Musée national de Préhistoire : Au pied du château des Eyzies, encastré dans
la falaise qui domine la vallée de la Vézère. Ce musée crée en 1923 a fait peau
neuve en 2004. C'est aujourd'hui le plus grand et l'un des plus beau musée
consacré à la préhistoire et à l'art pariétal paléolithique de France. Il conserve
plus de 18 000 pièces, qui retracent 400 000 ans de présence humaine dans
la vallée de la Vézère, parmi lesquelles la série des objets de la Madeleine
et la lampe de Lascaux. Moulages et objets permettent d'aborder de façon
ludique et chronologique les origines de l'homme et de l'art, ses modes de vie, son habitat ...

DSC08097

Ancien château des barons de Beynac...

DSC08112

Sur la plate forme se dresse la statue de l'homme primitif, homme de Cromagnon , due
à Paul  Dardé qui la sculpta en 1930

DSC08112x


DSC08096

Posté par francoisepaul à 04:35 - PERIGORD NOIR - Commentaires [74] - Permalien [#]

29 novembre 2007

CHATEAU LA MALARTRIE A LA ROQUE GAGEAC

Ce château bien que datant du X1X ème siècle, prolonge au bord de la route
l'unité du village de la Roque Gageac. Son style imite les châteaux du XV ème
siècle que l'on retrouve plus en aval de la Dordogne.

DSC08134


DSC08135


DSC08138

Posté par francoisepaul à 04:38 - PERIGORD NOIR - Commentaires [79] - Permalien [#]

28 novembre 2007

LA ROQUE GAGEAC

Au Moyen Âge, La Roque Gageac comptait 1 500 âmes. À l'époque, la Dordogne
faisait vivre pêcheurs et gabariers du port. De cette période demeure l'église
recouverte de lauzes. Non loin se dresse, flanqué d'une tour ronde, le manoir
de la famille Tarde, amie de Galilée. Pendant la guerre de Cent Ans, la Roque
Gageac accueillit les évêques de Sarlat. Leur résidence, à l'extrémité du village,
a été conservée. Dominant les maisons, les vestiges du château défient encore
le temps.

La période gallo-romaine et la "Pax Romana" permettent un large
peuplement des pentes douces à l'est du village, avec une voie romaine.
Mais à partir des années 850 l'insécurité, due en particulier aux incursions
des drakkars normands, incite la population à se fortifier et s'abriter dans
le site protégé entre falaise et rivière.
La guerre de Cent Ans, puis les guerres de religion font de La Roque Gageac
une place forte importante, imprenable et très peuplée.

De cette période date la plus grande partie de la structure actuelle du village,
avec ses forts troglodytiques (qui se visitent) et les traces du Château des
Evêques de Sarlat. L'époque de la Renaissance qui va suivre l'embellit de
belles demeures, comme le Manoir de Tarde qui domine toujours le cœur du village.

La batellerie joue un rôle important, avec un très actif trafic commercial de gabares
(bateaux traditionnels à fond plat), ainsi que la pêche dans cette rivière
poissonneuse, et ceci jusqu'au début du XXème siècle.

A côté de l'église, à mi-falaise et grâce à ce solarium naturel, s'épanouit un
étonnant jardin exotique.

source office tourisme

DSC08129

Manoir de la famille Tarde.....

DSC08128

MAISON TROGLODYTE...

DSC08131


DSC08132


DSC08136


DSC08137


DSC08177


DSC08178

Jardin exotique (photo office tourisme) il était malheureusement fermé....

RoqueGageac2

Posté par francoisepaul à 04:49 - PERIGORD NOIR - Commentaires [87] - Permalien [#]

26 novembre 2007

SARLAT-LA-CANEDA

HOTEL VASSAL DU 15ème
avec deux tourelles en encorbellement il est situé sur la place du marché aux oies,
place réservée comme son nom l'indique aux négociations concernant les oies!!

DSC08144

MAGNIFIQUE MAISON CENTRE VILLE (VIEUX SARLAT)

DSC08111

JARDIN DES ENFEUS (SARCOPHAGES)

DSC08110

LANTERNE DES MORTS  dite "Tour Saint Bernard" dans l'ancien cimetière XIIe siècle.

Chapelle sépulcrale surmontée d'un beau fanal funéraire en excellent état de conservation,
dans l'ancien cimetière monacal où subsistent également de remarquables enfeus
(sarcophages au fond de niches), creusés entre les XIVe et XVIe siècles.
L'ensemble entoure le chevet de la cathédrale Saint-Sacerdos, elle aurait été bâtie pour
commémorer le passage à Sarlat en 1147 de Saint Bernard revenant de la croisade des
Albigeois.

DSC08108

DSC08109

MAISON LA BOËTIE

Construite par Antoine La Boëtie, lieutentant criminel de la sénéchaussée de Sarlat,
elle vu naitre Etienne de La Boëtie.
Sa façade est richement sculptée : les fenêtres à meneaux des deux étages sont
encadrées de pilastres ornés de médaillons et de losanges et surmontées  d'un pignon
décoré de choux frisés.
la couleur jaune-ocre  de la pierre ajoute à tous ces batiments  la beauté, la finesse et
l'élégance de l'architecture.

DSC08106

Posté par francoisepaul à 04:24 - PERIGORD NOIR - Commentaires [93] - Permalien [#]

25 novembre 2007

CHATEAU DE BELCASTEL A LACAVE (chateau privé)

Situé sur le versant opposé du site de Lacave, le Château de Belcastel. Construit vers 930,
par Adhémar des Echelles, vicomte de Turenne et plusieurs fois rebâti, s'élève sur un
éperon rocheux dominant le confluent de l'Ouysse et de la Dordogne. C'est un grand
corps de logis rectangulaire ajouré de fenêtres à meneaux dont la façade est coupée
d'une tour ronde engagée. Le château, dominant le Confluent de l'Ouysse et de la Dordogne,
ne conserve de sa fondation moyenâgeuse qu'une partie du corps de logis, le donjon
et la chapelle.

DSC08154


DSC08155


DSC08170

Posté par francoisepaul à 05:02 - PERIGORD NOIR - Commentaires [85] - Permalien [#]

23 novembre 2007

CHATEAU DE BEYNAC-ET-CAZENAC

ce château est situé sur la commune de Beynac-et-Cazenac,il est l'un des mieux
conservés et l'un des plus réputés de la région.

C'est une construction moyenâgeuse, d'allure austère, perchée sur le haut d'une
falaise calcaire dominant le bourg sur la rive droite de la Dordogne.

Le château fort est bâti dès le XIIe siècle par les barons de Beynac pour
verrouiller la vallée. L'à-pic étant suffisant (150 m au-dessus de la Dordogne)
pour décourager toute escalade côté vallée, les défenses s'accumulèrent
côté plateau : double enceinte crènelée, double douve dont l'une approfondissait
un ravelin naturel, double barbacane.

La partie la plus ancienne du château est un gros donjon roman carré, fut construit
par Maynard de Beynac, vertigineux, aux rares percements, agrafé d'une
bretèche et d'une échauguette, accosté d'une cage d'escalier en vis, mince
comme un contrefort et terminé par une terrasse crènelée. D'un côté, un logis
de la même époque lui est juxtaposé ; il a été retouché et agrandi aux XVIe
et XVIIe siècles. De l'autre côté, c'est un logis en partie XIVe siècle, auquel sont
accolés une cour et un escalier de plan carré desservant des appartements du
XVIIe siècle. Les appartements ont conservés des boiseries et un plafond peint
du XVIIe siècle ; la salle des États garde une cheminée Renaissance sculptée
de bucranes ; cette salle donne sur un petit oratoire entièrement revêtu,
au XVe siècle, de fresques parmi lesquelles une Pieta, un saint-Christophe,
une Cène dans laquelle saint-Martial est le maitre d'hôtel.

Le premier baron de Beynac étant décédé, c'est Adhémar de Beynac qui prend
le château en main. Il décéda sans descendance à son retour de croisade en
1194. Le château revient donc à son suzerain direct, le duc d'Aquitaine, nul
autre que Richard Coeur de Lion. Il ne le garda guère longtemps puisqu'en 1199,
il fut atteint d'un flèche d'arbalète et en succomba. L'année suivante, le
château redevient propriété de la famille des Beynac.

À l'époque de la guerre de Cent Ans, la forteresse de Beynac était l'une des
places fortes françaises. La Dordogne servait alors de frontière entre France
et Angleterre

source wilipédia

DSC08179

DSC08181x

Posté par francoisepaul à 04:43 - PERIGORD NOIR - Commentaires [78] - Permalien [#]

22 novembre 2007

COLLECTION D'ANCIENS OUTILS AUX CABANES (BORIES)

DSC08204


DSC08205


DSC08207

DSC08211DSC08207















DSC08208

Première habitation....

DSC08209

Posté par francoisepaul à 04:19 - PERIGORD NOIR - Commentaires [92] - Permalien [#]

21 novembre 2007

CHATEAU DE MONTFORT DORDOGNE

Accroché à un rocher surplombant un à-pic impressionnant sur  la rive droite de
la Dordogne, ce château occupe un site pittoresque dans le cadre du cingle ou
méandre auquel il a donné son nom.

la situation exceptionnelle de ce château a excité au cours des siècles la
convoitise de ceux qui prétendaient la suzeraineté du Périgord et son histoire
est une longue suite de sièges et de luttes pour sa possession. Propriété du
sire de Cazenac, il est en 1214 prit d'assaut par le redoutable Simon de
Montfort qui le rase. Reconstruit une première fois, il est détruit à trois
autres reprises, au temps de la guerre de cent ans, sous Louis XI, puis sous
l'ordre de Henri IV , et chaque fois rebâti. La plupart des bâtiments datent
du 20ème siècle.

DSC08176


DSC08174

Posté par francoisepaul à 04:52 - PERIGORD NOIR - Commentaires [71] - Permalien [#]

19 novembre 2007

MAISON FORTE DE REIGNAC (CHATEAU FALAISE) PROCHE DES EYZIES

Conservé dans un état exceptionnel et entièrement meublé d’époque,il est en
France le seul monument de ce type « Château falaise » totalement intact.
Classé monument historique, il est en Périgord le château le plus étrange,
le plus secret, le plus extraordinaire, le plus mystérieux aussi.

Construit sous les escarpements,ce refuge surgit du roc dans lequel il est
inséré et dissimule d’énormes abris sous roche qui connurent d’intéressantes
étapes de notre civilisation depuis plus de 20 000 ans.

Infiniment plus grand que l’on peut le soupçonner vu de l’extérieur,la façade
cache d’impressionnantes salles souterraines et aériennes, grande salle
d’honneur, salle d’armes, salle à manger, salon, cuisine, chambres, chapelle,
cachot, cul de bassefosse (oubliettes), cave.

Outre sa protection naturelle, cette fortification présente de nombreux
éléments défensifs : bretèche, assommoir, bouches à feu, meurtrières.
Source d’un grand intérêt historique ce haut lieu de notre patrimoine sont
présentés des objets authentiques d’époques préhistoriques découverts sur
place.

DSC08105


DSC08101


DSC08102


DSC08100

PHOTOS DE L'INTERIEUR D'APRES DEPLIANT

SALLE A MANGER

DSC08277

CUISINE

DSC08276

GRAND SALON (PLAFOND TAILLE DANS LA ROCHE)

DSC08275

Posté par francoisepaul à 04:25 - PERIGORD NOIR - Commentaires [85] - Permalien [#]

18 novembre 2007

AUBERGE DE MIRANDOL RESTAURANT SARLAT....

Je suis allée manger dans cette auberge située dans une demeure Renaissance
(foie gras, magret de canard, soufflé glacé aux noix....) photos d'après dépliant
des salles, dont celle avec l'entrée de la grotte ou coule le ru qui alimente la
Fontaine Sainte Marie (magnifique et étonnant)

DSC08269


DSC08268

Les photos de la grotte sont les miennes....

DSC08141


DSC08142


DSC08143

Posté par francoisepaul à 04:50 - PERIGORD NOIR - Commentaires [76] - Permalien [#]